Franc-maçonnerie, Opus Dei, Le Siècle, le Groupe Bilderberg... Ces sociétés secrètes ont tissé leur toile jusqu'aux plus hauts niveaux de l'Etat. Quels sont les politiques qui sont membres ? Simples sympathisants ? Planet.fr fait le point pour vous.

1. Xavier Bertrand, Franc-maçonnerie

Nom : Xavier Bertrand.

Fonction : Ministre du Travail et de la Santé.

 

Société secrète : L'appartenance de Xavier Bertrand à la Franc-maçonnerie n'est plus un secret depuis qu'il l'a lui-même révélée au magazine L'Express en février 2008. A l'époque, il révèle qu'il a "bien adhéré, en 1995, attiré par le travail sur soi et sur les idées des autres que permet la Franc-maçonnerie".

Publicité
Il précise néanmoins que depuis 2004 et son entrée au gouvernement, il s'est un peu mis en retrait et n'a plus participé à aucune réunion, estimant que son rôle de ministre prime sur tout.

Franc-maçonnerie : Créée en 1598 en Ecosse, elle encourage les frères membres à oeuvrer pour le bien de l'humanité. La Franc-maçonnerie recrute ses membres par cooptation et se réunit pour des rites initiatiques. Le secret, l'ésotérisme et les symboles y sont très cultivés. Un membre a le droit de révéler son appartenance, mais ne peut en aucun cas dévoiler le nom d'autres membres.

 

© Kirby Simon / Wikimédia Commons

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

Sommaire

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet