Pour la première fois, les Français empruntent à des taux réels négatifs.
Illustration

Baisse des taux d’intérêts : un basculement historique

C’est le moment d’acheter ! La concurrence accrue entre les banques françaises et la politique de la Banque Centrale Européenne (BCE), qui ne cesse de faire baisse les taux, semblent être très favorables aux emprunteurs. Et, depuis juillet, un nouveau record entre dans l’histoire : en intégrant l’inflation, les français empruntent à des taux négatifs.

Selon l’Observatoire Crédit Logement CSA "Les taux d’intérêt réels n’ont jamais été aussi bas depuis le 1er choc pétrolier en 1973". Il stipule également que les taux affichent un nouveau recul en juillet (1,43% en juillet contre 1,44% en juin, toutes durées confondues).

Le détail des chiffres indique que les Français bénéficient d’un taux à 1,49% pour un produit neuf contre 1,45% dans l’ancien (hors assurance prêt). Plus généralement, l’emprunt sur 15 ans est à 1,23%, puis à 1,42% sur 20 ans et à 1,66% sur 25 ans.

Soit quasi 4 fois moins qu’en 2008, puisque les taux moyens s'établissaient, toutes durées confondues, à 5,07%.

Baisse des taux d’intérêts : le coût du crédit divisé par quatre en 10 ans

D'après l'observatoire du courtier Meilleurtaux publié ce mardi 9 octobre et relayé par La Vie Immo, un emprunteur actuel économise plus de 90 000 € d’intérêts pour un crédit de 200 000 €, sur 20 ans. En effet, en octobre 2008, une personne ayant souscrit à un prêt payait en moyenne 124 787 euros d'intérêts.

Aujourd’hui, elle ne devrait plus que 33 836 euros, soit près de quatre fois moins (3,68 fois précisément) !

Autre privilège de nos jours, plus besoin d’avoir de hauts salaires. Pour souscrire à un crédit de 200 000 €, les banques réclament désormais 2 900 € net par mois, contre 4 000 € en 2008. Cela ouvre donc l’accès à la propriété à un plus grand nombre de personnes.

Une tendance qui, selon Meilleurtaux, devrait se prolonger : "Aucune hausse brutale ne devrait intervenir dans les mois qui viennent. "

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.