Emballages à moitié vide, additifs cachés, prix trop élevés… L'ONG Foodwatch alerte sur les arnaques qui ont cours dans les supermarchés en ces fêtes de fin d'année.
Repas de Noël : les 5 produits à ne pas acheter au supermarché

A chaque fête ses classiques culinaires. Des crêpes pour la Chandeleur, la galette des rois pour l’Epiphanie… Quant à Noël, les incontournables sont nombreux. Huîtres, saumon, chapon, foie gras et son confit d’oignons, bûches, pain d’épices, il y en a pour tous les goûts et les Français mettent souvent les petits plats dans les grands. Mais en cette période de fêtes de fin d’année, les arnaques aussi sont légion. A quelques semaines de Noël et du Nouvel An, l’ONG de défense des consommateurs Foodwatch alerte sur les "abus" des industriels de l’alimentaire.

Repas de Noël : gare aux arnaques

Composition douteuse, étiquettes trompeuses… Selon Foodwatch, les tables de Noël sont garnies de produits à "l’excellence suremballée et [aux] pompeuses promesses". Entre les prix anormalement hauts, les additifs "controversés" et les emballages à moitié vides, découvrez dans notre diaporama cinq produits à ne pas acheter au supermarché pour Noël.

"Mais qui mérite la Casserole d’Or ?" L'organisation a organisé un vote sur la toile pour déterminer laquelle est “la pire arnaque sur l'étiquette qui s'invite au menu de Noël”. Vous avez jusqu’au 21 décembre pour faire votre choix. Mais d'autres produits, qui ne sont pas soumis au vote en ligne, sont également "épinglés" par l’ONG, indique BFMTV. Parmi eux, le média cite notamment le jus de citron bio Polenghi. Vendus à côté du saumon fumé dix euros le litre chez Carrefour, les produits similaires sont affichés à sept euros quelques rayons plus loin. Autre produit mentionné : le délice de courgettes au chèvre de la marque Liebig : il ne contiendrait en réalité que 0,2% de fromage.

Les œufs de lompe de la marque Nordland

1/5
Les œufs de lompe de la marque Nordland

Les œufs de lompe ne sont pas les seuls à se trouver dans le pot de la marque Nordland. Un tas d’additifs les accompagnent selon Foodwatch : six en tout. Parmi eux, on retrouve le E150d (caramel au sulfite d’ammonium), une substance suspectée d’être cancérogène ou encore le E211 (benzoate de sodium), qui peut "provoquer des réactions allergiques et favorise l’hyperactivité", indique l’ONG.

L’Oasis pêche abricot

2/5
L’Oasis pêche abricot

"Ça déforeste en toute discrétion à la table des enfants", ironise Foodwatch. La recette de l’Oasis pêche abricot contient de l’huile de palme, une huile végétale issue du palmier à huile et dont la culture est généralement synonyme de déforestation intense. Elle a donc un impact sur la biodiversité et entraîne notamment la disparition des orangs-outans.

Le confit d’oignons Labeyrie

3/5
Le confit d’oignons Labeyrie

Rien de tel qu’un confit d’oignons pour accompagner son foie gras… Mais gare aux prix. Selon Foodwatch, mieux vaut éviter celui de Labeyrie : il est jusqu’à quatre fois plus cher que ses concurrents !

Les dés de saumon Deluxe de Lidl

4/5
Les dés de saumon Deluxe de Lidl

Un grand paquet pour pas grand chose. Foodwatch dénonce aussi les dés de saumon Deluxe, de la marque Lidl : l’enseigne "nous vend 63 % de vide soigneusement camouflé par l’emballage noir en carton", indique l’ONG.

Envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.