Les billets de banque vont-ils disparaître ? Ils sont en tout cas moins courants et certains auraient peut-être raison de s'inquiéter… 
Billets de banque : voici pourquoi vous en voyez de moins en moinsIstock

Il va peut-être falloir se faire à la fin de la monnaie fiduciaire. Force est de constater, en tout cas, que les billets de banque ne sont plus aussi à la mode qu’ils ont pu l’être par le passé. Ils étaient déjà sur le déclin avant la crise sanitaire et, désormais, ils n’ont plus du tout la côte. La carte bancaire - et c’est notamment le fait du sans contact - semble leur avoir considérablement volé la vedette. Difficile, dans ce cas de figure, de parler de tournant, indique BFMTV. Mais il est tout à fait légitime de dire qu’il y a eu amplification du phénomène !

Cette dernière se constate très clairement dans le dernier rapport sur la circulation des espèces édité par la Banque de France, indique nos confrères. L’organisme ne laisse guère de place au doute : la forte chute de la consommation observée en 2020 a rendu les monnaies métallique et papier moins essentielles aux yeux tout ou partie des ménages de France. Et pour cause ! Coronavirus Covid-19 oblige, ils ont été très largement encouragés à privilégier le paiement sans contact, dont le plafond a été relevé à 50 euros en mai 2020. 

A quoi pourrait ressembler un monde sans billets ?

En outre, il apparaît que les Françaises et les Français ont très largement privilégié les achats en ligne quand c’était possible… Ce qui s’est avéré être le cas dans la majorité des situations, compte tenu de la fermeture d’une bonne partie des commerces.

Dès lors, la Banque de France n’a pas fait face à la nécessité d’éditer autant de billets qu’elle le fait en temps normal. Le niveau de retrait d’espèces n’a jamais été aussi peu élevé...

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.