Sécurité : 8 équipements obligatoires dans les voitures neuves
Depuis le 7 juillet 2024, huit nouveaux équipement de sécurité sont obligatoires dans toutes les voitures neuves vendues en Europe afin de réduire drastiquement les accidents mortels dans toute l'Union. Vont-ils faire augmenter les prix ?

Objectif : réduire au maximum le nombre de morts sur les routes

Le magazine Auto Plus le confirme : huit équipements de sécurité supplémentaires sont obligatoires de série (quelques constructeurs en proposaient déjà certains, en option le plus souvent) dans toutes les voitures neuves vendues en France et dans l'Union européenne depuis le 7 juillet. Ils seront même dix d'ici 2026 avec l'ajout de deux autres technologies pour protéger les piétons, cyclistes et motards. Ce pour réduire drastiquement le nombre de morts sur les routes : 46 pour 1 million d'habitants en moyenne chez les 27 en 2022 comme le rapporte l'Insee. Et plus de 3 000 rien qu'en France en 2023 même si le nombre est en légère baisse. L'année 2024 ayant déjà connu des accidents tragiques.

Conséquence : une hausse des prix des véhicules de ville ?

D'après Auto Plus, le Parlement européen garantit un maintient des prix actuels, arguant que ces technologies existent depuis plusieurs années. Mais il est malheureusement permis d'en douter, sans jeu de mot. En effet, si le haut de gamme devrait intégrer tous ces systèmes sans trop de surcoût, le magazine de référence estime qu'il ne devrait pas en être de même pour les citadines et microcitadines vendues à petit prix. A voir dans les mois qui viennent.

Sécurité : quels équipements sont concernés ?

Les huit équipements désormais obligatoires dans les voitures neuves sont : 

  • le détecteur de somnomence ;
  • le régulateur de vitesse adaptatif ;
  • la caméra capable de lire et reconnaître les panneaux ;
  • l'alerte au franchissement de ligne ;
  • le freinage d'urgence automatique ;
  • l'alerte de trafic en marche arrière ;
  • un emplacement pour éthylotest ;
  • la boîte noire ou EDR (enregistreur de données de route).

Vidéo du jour

Voici à quoi ressemblent tous ces dispositifs.

Le détecteur de somnolence

1/8
Détecteur de somnolence

Différents capteurs surveilllent le comportement du conducteur et l'avertisssent en cas d'endormissement.

Le régulateur de vitesse adaptatif

2/8
Régulateur de vitesse adaptatif

Il fonctionne comme un régulateur de vitesse classique à l'exception qu'il s'adapte au trafic, pouvant même freiner la voiture en cas de ralentissement à l'avant.

la caméra capable de lire et reconnaître les panneaux

3/8
Panneaux routiers

Comme son nom l'indique, le système reconnaît les panneaux, par exemple pour indiquer une limitation de vitesse au conducteur.

L'alerte au franchissement de ligne

4/8
Alerte franchissement de ligne

Prévisualisation prochaine diapositive

Voir la suite du diaporama