L'assurance obsèques permet d'anticiper ses funérailles en soulageant son entourage du poids financier en plus du choc émotionnel. A quel âge faut-il la souscrire ?
Assurance obsèques : existe-t-il un âge limite ?Istock
Sommaire

Il existe deux types de contrat. L’assurance obsèques en capital où vous vous constituez un capital qui, à votre décès, sera versé au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) dans le contrat. Ce capital servira ainsi à régler tout ou partie des frais d’obsèques. Tandis que l’assurance obsèques en prestations vous permet de financer et organiser vos obsèques en choisissant les prestations à l’avance.Dans les deux cas, vos volontés seront respectées.

On souscrit à une assurance obsèques à titre individuel ou dans le cadre d’un contrat collectif, engagé par son employeur, et ce pour une durée limitée… ou non.

Plusieurs types de souscriptions peuvent être envisagés. Pour le versement unique, vous apportez le capital souhaité en une fois. Si vous êtes en capacité de bloquer une somme de 5 000€, cette option est la plus avantageuse : vous payez en une fois, votre capital est revalorisé annuellement et la garantie est à vie.

Pour les versements temporaires vous versez une somme chaque mois, chaque trimestre ou chaque année sur une durée de 5 à 25 ans. Si vous souscrivez tôt, cette option vous permet de constituer un capital sans trop impacter votre budget.

Enfin, les versements viagers sont calculés selon votre âge et le montant du capital envisagé, avec une cotisation que vous payez jusqu’à votre décès. À votre décès, si les cotisations versées ne suffisent pas à constituer le capital choisi, vos bénéficiaires recevront tout de même le montant total défini à la signature du contrat.

Cela peut paraître avantageux, mais si les cotisations versées dépassent le capital garanti, vos bénéficiaires ne recevront que le capital choisi. L’excédent de cotisations aura donc été versé à perte.

Planet vous aide à choisir une bonne assurance obsèques.

Assurance obsèques : à partir de quand peut-on la souscrire ?

C’est l’assureur qui va déterminer l’âge minimum de la souscription. De manière générale, elle peut se faire dès 18 ans, même si certaines compagnies l’autorise dès 16 ans. Dans tous les cas, l’âge et l’état de santé sont des facteurs déterminants pour rédiger un contrat et estimer le montant des cotisations à venir. Il vous faudra généralement vous soumettre à un questionnaire médical, dans lequel vous détaillerez votre situation actuelle, mais aussi vos antécédents médicaux, documents à l’appui.

Assurance obsèques : quelle stratégie choisir ?

Pour avoir des prix et des cotisations moins chères, il convient de souscrire tôt : plus on le fait tôt, moins les prix et cotisations seront onéreux, sauf pour les versements de type viager.Cette dernière, préconisée pour un souscripteur âgé de plus de 70 ans, est risquée pour un assuré plus jeune, entre 50 et 60 ans. À ces âges-là, une prime unique ou temporaire est préférable.Le capital à investir est généralement de 5 000 euros, ce qui comprend les funérailles (cercueil, crémation ou inhumation, rapatriement, porteurs…) et la taxe de crémation ou d’inhumation.

Assurance obsèques : quel est l’âge idéal de souscription ?

En France, l’âge moyen de souscription d’un contrat obsèques est de 62 ans. Mais rien ne vous empêche de souscrire avant, car plus vous souscrivez tard, plus le montant de vos versements sera élevé. Il est à noter que certains assureurs peuvent limiter le choix du versement selon l’âge avec une limite à 80 ou 85 ans. Sinon, le choix de l’âge de la première cotisation est plutôt flexible.Tout dépend principalement du type de versement que vous voulez privilégier, il en existe trois comme on l’a vu plus haut.

Le versement temporaire se fait en mensuel, trimestriel ou annuel. En viager, vous versez périodiquement jusqu’au décès. En versement unique, vous versez la somme intégralement et en une seule fois.

Planet vous aide à y voir plus clair dans les offres d’assurance obsèques.

Assurance obsèques : comment se déterminer ?

C’est votre objectif et votre situation qui va déterminer dans quelle tranche d’âge vous devez souscrire. Vous devez prendre en compte si vous êtes en couple, avec des enfants à charge ou non, si vous êtes marié avec une différence d’âge, etc.

En prenant en compte que la garantie obsèques prend effet dès le lendemain de la souscription, plus l'adhésion au contrat se réalise jeune, plus le montant de la cotisation versée sera faible.Enfin, notez que certains assureurs ne font plus jouer de garantie à partir d’un certain âge, comme celle liée à la perte totale d’autonomie… Il est donc primordial de se renseigner avant !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.