Au regard de l'inflation qui perdure, pour ne pas perdre de l'argent, il est conseillé de revoir votre contrat. Voici quelques données qui pourraient vous aider à faire les bons choix pour augmenter votre rentabilité.
Assurance vie : 6 données clés à retenir pour booster votre rendement

Contre toute attente, les fonds euros de l’assurance vie ont su tirer leur épingle du jeu en 2021. Ces fonds sécurisés du placement préféré des Français, que beaucoup pensaient "morts", ont en effet ont délivré, tous contrats confondus, un taux de rendement de +1,30% en moyenne. Soit le même niveau qu’en 2020, selon les données dévoilées par la fédération France Assureurs, ce jeudi 30 mars 2022. Les experts avaient pourtant estimé une chute du taux de rendement à 1,10% en moyenne.

L’attrait pour ce produit se confirme par ailleurs par la collecte nette (versements - rachats et décès), qui s’élevait par ailleurs à 23,7 milliards d’euros. Quant à l’encours à fin 2021, il était de 1 876 milliards d’euros. Cela s’explique plutôt par la sécurité et la liquidité offertes par ce placement, que par son rendement, rappelle Capital.

Assurance vie : une rémunération moyenne de 3,10%

Toutefois, sa rémunération moyenne (pondérée par l’encours) était de 3,10% net de frais de gestion (mais avant prélèvements sociaux), selon France Assureurs. Soit plus que l’inflation d’1,60%, d’après les calculs de l’Insee. La rentabilité moyenne brute s’est donc affichée à 1,50%, en 2021. Celle-ci fluctue néanmoins en fonction de vos choix effectués lors de la souscription de votre contrat d'assurance vie.

Qu’en sera-t-il en 2022 ? Si, selon Le Revenu, les fonds en euros devraient par exemple rapporter +1,3% en moyenne pour tous les contrats d'assurance vie du marché, l’inflation annuelle, se montant à 4,5% à fin mars 2022 et qui pourrait suivre le même rythme cette année, devrait grandement peser sur la performance de votre assurance vie.

D’autre part, Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs juge que "le conflit russo-ukrainien nous rappelle combien la guerre peut bouleverser la vie de toute une population. Au-delà du drame humain, cette crise induit des conséquences au plan économique. Dans ce contexte d’incertitude, l’assurance vie, placement solide et préféré des Français, permet aux assurés de protéger leur épargne sur le long terme."

Voici cependant les chiffres et données clés à retenir et qui pourraient vous servir à mettre en place une nouvelle stratégie pour ne pas perdre d’argent en 2022, et booster votre rendement.

Fonds euros : 1,30% de rendement seulement

1/6
Fonds euros : 1,30% de rendement seulement

Si les fonds euros, partie sécurisée de l’assurance vie, vous permettent de ne pas perdre votre mise, ils ne vous permettent pas pour autant d’être gagnant. Comme indiqué en début d’article, ils n’ont rapporté qu’1,30% en moyenne de rendement en 2021. 

Notons toutefois que les disparités sont grandes en fonction des assureurs, car la performance chute en dessous de 1% pour la majorité des fonds euros classiques, proposés par les banques. D’un autre côté, elle peut atteindre jusqu’à 2,75% maximum, comme sur le support garanti du contrat Garance Épargne.

Pensez donc à diversifier vos placements.

Unités de compte : 9% de performance

2/6
Unités de compte : 9% de performance

Concernant les supports en unités de compte (UC), où le risque est supporté par l’épargnant, la performance est bien meilleure. Elle a atteint 9% en moyenne en 2021, contre 1,1% l’année précédente. Les UC actions ont tiré leur épingle du jeu.

Quant aux UC immobilières, tout comme les SCPI au rendement moyen de 4,45%, elles ont aussi bien performées, alors que la période était annoncée noire pour la pierre papier.

N’investissez pas tour sur le fonds euros comme 39% des souscripteurs

3/6
N’investissez pas tour sur le fonds euros comme 39% des souscripteurs

Bien que sécurisé, le fonds euros en 2021 a été 7 fois moins rentable que les UC (1,30% contre 9%). Or, 39% des encours de l’assurance vie sont placés uniquement sur un fonds en euros. Pour espérer une rémunération décente, mieux vaut donc changer de cap. La plupart des assureurs ne vous laissent d’ailleurs plus le choix et imposent un pourcentage minimum d’unités de compte pour toute souscription sur le fonds en euros. 

Pourquoi ne pas opter pour la gestion pilotée, comme 31% des cotisations

4/6
Pourquoi ne pas opter pour la gestion pilotée, comme 31% des cotisations

Vous redoutez de faire les mauvais choix de supports et de ne pas savoir quoi faire face à la volatilité des marchés ? La gestion pilotée pourrait alors vous convenir et vous rassurer. Ce type de gestion, où il suffit de définir avec l’aide de votre assureur votre profil de risque (prudent, équilibré ou dynamique), se démocratise années après années. 31% des cotisations sur les contrats d’assurance vie se sont établies par ce biais en 2021, contre 18% en 2019, selon France Assureurs. 

Cela favorise la souscription d’unités de compte, qui participe grandement au rééquilibrage progressif entre le fonds euros et les UC.

Diversifiez selon les stratégies 80-20 et 60-40

5/6
Diversifiez selon les stratégies 80-20 et 60-40

En dehors des situations particulières, il convient de diversifier votre contrat d’assurance vie, en privilégiant une entrée progressive sur les unités de compte. L’objectif, à terme, est d’avoir 20% d’unités de compte (profil prudent) ou 40% (profil équilibré), préconise Le Revenu.

Comparez les frais plus aisément dès 1er juin 2022

6/6
Comparez les frais plus aisément dès 1er juin 2022

À partir de cette date, l’ensemble des frais, souvent illisibles, seront présentés clairement aux épargnants. Les assureurs et distributeurs d’assurances vie seront en effet dans l’obligation de publier sur leur site internet un tableau regroupant l’ensemble des prélèvements : frais d’entrée, de gestion, du contrat, du support, d’arbitrages... Vous pourrez ainsi plus facilement faire jouer la concurrence.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.