Vos préjugés sur l'assurance-vie vous empêchent peut-être de profiter pleinement de ce placement pourtant incontournable. Voici les 5 idées reçues les plus courantes.
Assurance vie : risques, montant, conditions… 5 idées reçues sur ce placement avantageux

L'assurance-vie, un investissement compliqué ?  Loin de là ! Si ce n'est pas le produit d'épargne le plus simple à adopter, il vous suffit d'un peu de patience, de vigilance et de quelques discussions avec votre conseiller bancaire pour trouver le contrat qu'il vous faut. Si certains types de contrats sont plus sécurisés que d'autres, vous trouverez forcément chaussure à votre pied ! Attention, donc, aux idées reçues qui peuvent vous empêcher de profiter pleinement de l'assurance-vieDécouvrez en cinq dans notre diaporama ci-dessous. 

Autre préjugé qu'ont beaucoup d'épargnants : s'il s'agit d'un placement à long terme, vous avez bien entendu la possibilité de retirer votre capital quand vous le souhaitez. Seule conséquence : vous risquez de passer à côté des avantages fiscaux si vous récupérez vos gains avant la huitième année de votre contrat d'assurance-vie.  

Quelles sont les conditions pour souscrire une assurance-vie ? 

Ainsi, seules quelques conditions doivent absolument être remplies pour souscrire un contrat d'assurance-vie selon le site officiel du service public

  • Respecter les limites d'âge imposées par votre assureur le cas échéant. 
  • Remplir sincèrement le questionnaire médical  remis par votre assureur. 
  • Avoir la capacité juridique,  soit avoir le droit de conclure un contrat de soi-même ou d'agir en justice. Par exemple, les personnes mineures ou majeures sous tutelle ne peuvent pas souscrire un contrat d'assurance-vie par leurs propres moyens.
  • Habiter en France,  si votre assureur le requiert. 

A noter que plusieurs personnes peuvent souscrire le même contrat d'assurance-vie, cela s'appelle une souscription conjointe

Il y a un âge minimum et maximum pour souscrire une assurance-vie

1/5
Il y a un âge minimum et maximum pour souscrire une assurance-vie

Il n’y a pas d’âge minimum, ni maximum, pour souscrire une assurance-vie. Vous pouvez ouvrir un contrat à vos enfants sans problème, et vous pouvez en ouvrir un après 70 ans. Seulement, certains assureurs peuvent imposer une limite ou quelques conditions pour vous laisser souscrire. 

L’assurance-vie est un placement extrêmement risqué

2/5
L’assurance-vie est un placement extrêmement risqué

Si un contrat d’assurance-vie sous forme d’unités de compte peut être risqué, un contrat qui vous permet d’investir dans des fonds en euros est sans le moindre risque. 

L’assurance-vie a une limite de versement

3/5
L’assurance-vie a une limite de versement

Contrairement à ce que vous pouvez penser, le montant versé sur votre assurance-vie n’est absolument pas plafonné. 

On ne peut avoir qu’une seule assurance-vie

4/5
On ne peut avoir qu’une seule assurance-vie

Contrairement à d’autres produits d’épargne comme le livret A ou le livret jeune, vous pouvez avoir plusieurs assurances-vie. Vous pouvez, par exemple, choisir un contrat d’assurance-vie par projet à financer. 

L’assurance-vie est inutile de mon vivant

5/5
L’assurance-vie est inutile de mon vivant

L’assurance-vie peut vous servir à financer des projets, à générer un complément de revenus ou à épargner, tout simplement. 

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.