Les soldes d'été se font encore attendre : en raison de la pandémie du Covid-19, et des restrictions encore importantes dans les magasins, les dates des soldes ont été décalées. Le début est désormais fixé au 15 juillet 2020, et pour 4 semaines.
Soldes d’été 2020 : dates, durée, reportés au 15 juillet ?Istock

Quelles sont les dates officielles de début et de fin des soldes d'été 2020 ?

Les soldes d'été 2020 débuteront le mercredi 15 juillet 2020 et se termineront donc le mardi 11 août 2020. Les soldes commencent officiellement à 8 heures dans les magasins. Ce calendrier des soldes est inédit et imprévu. Le report des dates des soldes a été décidé pour donner davantage de temps aux petits commerçants pour refaire leur trésorerie, mise à mal lors de la pandémie du Covid-19. “Il est légitime de soutenir dans ces moments très particuliers, ceux qui sont les plus faibles, ceux qui ont les trésoreries les plus menacées " a défendu le ministre de l’Economie Bruno Le Maire sur RTL.

Durée des soldes d’été 2020

Depuis l’'article 16 de la loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 relative à la loi PACTE ( plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), la durée des soldes a changé: les soldes ont été raccourcis de deux semaines, pour passer de six semaines à quatre semaines. En effet, face à la concurrence d’internet et en raison des opérations commerciales se multipliant, comme le Black Friday, les soldes semblaient avoir moins d’effet qu’avant. Raccourcir cette période permet de la rendre plus intensive pour les commerçants.

C’est l'arrêté du 27 mai 2019 qui fixe la durée de chaque période de soldes à quatre semaines en application de l'article L.310-3 du code de commerce, le début :

  •       En d'hiver : le deuxième mercredi de janvier à 8 heures du matin, ou le premier mercredi de janvier si le deuxième mercredi intervient après le 12 du mois ;
  •         En d'été : le dernier mercredi de juin à 8 heures du matin, ou l'avant-dernier mercredi de juin si le dernier mercredi intervient après le 28 du mois.

Soldes d’été et Coronavirus : le début des soldes décalé au 15 juillet 2020

En raison des difficultés économiques rencontrées par les commerçants suite la crise sanitaire du Coronavirus COVID-19, les dates des soldes d’été ont été décalées.

Ainsi, les soldes d'été 2020 débuteront le mercredi 15 juillet 2020 et se termineront donc le mardi 11 août 2020. Ces dates s'appliqueront à tous les départements de France métropolitaine, y compris aux départements des Alpes-Maritimes (06), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B) et les Pyrénées-Orientales (66), qui bénéficient habituellement de dérogations. À Mayotte (976) et en Guyane (973), la période de soldes est la même qu'au niveau national.

Les dates des soldes d'été 2020 en France métropolitaine

Les soldes d’été 2020 étaient initialement prévue du mercredi 24 juin au mardi 21 juillet 2020.

Par dérogations, elles étaient différentes dans certains départements :

  • Alpes-Maritimes (06) : soldes d'été 2020 initialement prévus du mercredi 1er juillet au mardi 28 juillet 2020
  • Corse-du-Sud (2A) : soldes d'été 2020 initialement prévus du mercredi 8 juillet au mardi 4 août 2020
  • Haute-Corse (2B) : soldes d'été 2020 initialement prévus du mercredi 8 juillet au mardi 4 août inclus 2020
  • Pyrénées-Orientales (66) : soldes d'été 2020 initialement prévus du mercredi 1er juillet au mardi 28 juillet 2020

Les dates des soldes d'été 2020 en Moselle

Les soldes d'hiver, commencent plus tôt en Moselle qu’en France métropolitaine. Toutefois, l’été, les dates sont les mêmes qu’au niveau de la France métropolitaine. En Meurthe-et-Moselle, dans la Meuse, la Moselle et les Vosges, elles ont donc également lieu du 15 juillet au 11 août 2020.

Les dates des soldes d'été 2020 dans les Outre-Mer

En Outre-Mer, les dates des soldes d'été étaient initialement les suivantes :

À Mayotte (976) et en Guyane (973), la période des soldes d’été est la même qu'au niveau national : du mercredi 24 juin au mardi 21 juillet 2020.

Par dérogations, les dates des soldes sont différentes dans les territoires suivants :

  • Guadeloupe (971) : du samedi 26 septembre au vendredi 23 octobre 2020
  • Martinique (972) : du jeudi 1er octobre au mercredi 28 octobre 2020
  • Saint-Pierre-et-Miquelon (975) : du mercredi 15 juillet au 11 août 2020
  • Saint-Barthélemy (977) et Saint-Martin (978) : du samedi 10 octobre au vendredi 6 novembre 2020

 Soldes d'été et d'hiver : périodes des soldes par villes

Vous résidez dans la ville

Date des soldes d’été

Date des soldes d’hiver 2021

Paris

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Bordeaux

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Lyon

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Marseille

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Grenoble

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Lille

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Rennes

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Toulouse

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

   

Monaco

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Montpellier

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Strasbourg

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Nîmes

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Nantes

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Montpellier

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Reims

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Saint-Etienne

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Dijon

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Anger

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Le Havre 

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

Mercredi 12 janvier au mardi 8 février 2021

Metz

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

samedi 2 janvier au vendredi 29 janvier 2021

Nancy

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

samedi 2 janvier au vendredi 29 janvier 2021

Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57) et dans les Vosges (88)

Mercredi 15 juillet au mardi 11 août 2020

samedi 2 janvier au vendredi 29 janvier 2021

 

Soldes d'été 2020 : quelles sont les dates des deuxième et troisième démarques ?

Les commerçants sont libres de choisir les dates à partir desquelles ils annoncent des rabais plus importants. Chaque enseigne décide donc de la date de la 2ème démarque. Certains choisissent même d'annoncer une 3ème démarque de ces soldes d’été. Des nouveaux rabais sont généralement affichés à partir de la deuxième semaine des soldes, sur d’autres produits et en fin de soldes pour les produits qui n’ont pas encore trouvé preneurs. 

Quelle est la date des soldes d'été 2020 sur Internet ?

Les dates des soldes du commerce en ligne et des ventes à distance sont les mêmes que celles du commerce traditionnel pour la France métropolitaine, quel que soit le lieu du siège de l'entreprise.

Avec la multiplication des opérations commerciales telles que Black Friday, Cyber Monday ou encore French Days, les chiffres du e-commerce explosent chaque année. 

Cette année, des réductions jusqu’à -80% sont prévues sur Cdiscount ou La Redoute. Amazon ou la Fnac proposent déjà des ventes flash et remises sur de nombreuses références

Les soldes sur des enseignes sur Internet sont soumises aux mêmes conditions et à la même réglementation que ceux pratiqués en magasin.

Soldes d’hiver 2020 : comment déjouer les différentes arnaques ?Soldes d’hiver 2020 : comment déjouer les différentes arnaques ?Soldes d'hiver 2020 : comment déjouer les différentes arnaques ?Les soldes d'hiver débutent ce jour. Si elles seront plus courtes que les années précédentes, seulement 4 semaines au lieu des 6 habituelles, les filouteries, elles, ne seront pas moindres. Voici comment...

A noter : les dates des soldes sur Internet sont alignées sur les dates nationales du commerce traditionnel, quel que soit le lieu du siège de l'entreprise.  

Soldes été 2020 : quels sont les produits star ?

Les français ont beaucoup épargné durant la période du confinement comme en témoignent les chiffres de la Caisse des Dépôts annonçant des records d’épargne des ménages durant les mois d’avril et de mai. Peut-on s’attendre à un phénomène de revenge shopping avec l'arrivée des soldes d’été 2020 ?

High-tech, consoles et jeux vidéo, informatique, smartphone, électroménager, décoration et mobilier, vêtements femme, homme et enfant...  Les magasins et enseignes sur Internet proposeront des promotions sur toutes catégories de produits durant ces soldes été 2020. C'est le moment de se faire plaisir, s'équiper pour cet été et combler vos proches sans dépenser trop. Quels seront les produits star des soldes  d'été ?

  • Côté consoles et jeux vidéos, les gamers peuvent s’attendre à voir une baisse des prix des consoles PS4 et Xbox One X, tout comme leurs jeux et accessoires avec l'arrivée de la PS5 et de la Xbox Series X dès l'automne 2020 
  • Côté mobilier de jardin, été oblige : c'est le moment de profiter de tables, chaises et lampes extérieures à prix discount !
  • Les vagues de chaleur et la canicule inciteront les français à s'équiper de ventilateurs.  De même, avec le Covid-19, les purificateurs d’air risquent également d’être plébiscités. 

Pic de chaleur : peut-on parler de canicule ?Pic de chaleur : peut-on parler de canicule ?La dernière semaine de juin sera très chaude. Attendez-vous à des températures excédant largement les 30 degrés… De quoi craindre une canicule ?

Périodes des soldes et réglementation

  • Produits soldés : Les produits soldés doivent avoir été proposés à la vente et payés depuis au moins un mois avant le début des soldes. Il est interdit de procéder à un approvisionnement spécialement destiné aux soldes. Dans le magasin, la distinction entre les articles soldés et non soldés doit clairement apparaître.
  • Prix du produit : Le vendeur doit clairement signaler les rabais proposés par rapport à un prix de référence réel. Même si cette notion n'est plus définie par la loi, il s'agit du prix avant la période des soldes, ou celui recommandé par le fabricant. Il est interdit de ne pas pratiquer les réductions de prix affichées en vitrine.
  • Publicité sur les soldes : Toute publicité sur les soldes doit comporter la date de début de l'opération et la nature précise des marchandises soldées
  • Ventes privées : ce ne sont pas des soldes, les commerçants n'ont pas le droit de vendre à perte comme pour les soldes. Par conséquent, les rabais sont moins importants sur les produits. Les ventes privées se rapprochent plus des promotions. 

Soldes 2020 : comment éviter les arnaques ?

La DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) le rappelle chaque année : la période des soldes se révèle propice à la multiplication d’arnaques souvent difficiles à déceler.

Les faux rabais

L’annonce d’un rabais ne signifie pas forcément que l’achat en vaut la peine : des commerçants peu scrupuleux augmentent leur prix juste avant les soldes pour proposer des réductions en apparence plus importantes. Pour éviter ou signaler les faux rabais, le mieux est de préparer ses achats avant les soldes en faisant du repérage, et sans hésiter à faire des captures d’écran pour conserver la trace des offres consultées.

Il faut également être attentif aux frais accessoires qui pourraient faire augmenter le prix global et rendre l’achat moins intéressant : frais de préparation du colis, frais de livraison, frais de dossier… 

Les comparateurs de prix : dénicher des bons plans et acheter moins cher

Il est possible de profiter des soldes sur Internet mais aussi de l’utiliser pour préparer ses achats. Pour cela, il est utile d’utiliser les comparateurs de prix, qui permet plus facilement de trouver dans quelle enseigne le produit est le moins cher pour ensuite le commander ou l’acheter sur place. Attention, sur internet, des frais de ports s’appliquent également.

L’arnaque au pourcentage

Il se peut que des enseignes indiquent un pourcentage sur un produit, mais que ledit pourcentage soit différent. N’hésitez pas, surtout durant cette période, à jouer les sceptiques et à effectuer quelques calculs mentaux. La règle : multipliez le prix de base de votre article pour le pourcentage de la remise (10, 20, 30...). Divisez par 100 ce résultat, puis soustrayez cet ultime montant par le prix initial de votre produit. Vous obtiendrez alors le juste prix de votre article. Des applications mobiles permettent également d’effectuer le calcul facilement sans risque d’erreur. 

Mélange entre article soldé et non soldé

« Les articles soldés doivent toujours être clairement distinguables des articles non soldés, généralement constitués par la nouvelle collection », précise Camille Minaud juriste pour l’Institut national de la consommation dans un article. Vérifiez donc bien si l’étiquetage est précis, que les rayons soldés sont spécifiés… Le vendeur n’a pas l’obligation de solder tous ces articles : un vêtement d’une taille peut être soldé mais pas le même produit d’une taille ou couleur différente. Dans tous les cas, il faut que l’affichage soit clair. Autrement, cela peut être une pratique commerciale trompeuse, réprimée par la loi.

Les marchandises spéciales “soldes”

Une autre arnaque concerne celle qui concerne des articles, trop récents, conçus dans le seul et unique but d’être vendus au rabais durant les soldes. Problème : les produits en question n’ont jamais été mis en vente auparavant. Or, la loi impose qu’ils l’aient été au minimum un mois avant la date de début des soldes.

Il peut donc s’agir de produits de mauvaise qualité ou d’anciennes collections, donc moins qualitatifs que les articles vendus hors période de soldes.

 Soldes d’hiver 2020 : comment déjouer les différentes arnaques ?Soldes d’hiver 2020 : comment déjouer les différentes arnaques ?Soldes d'hiver 2020 : comment déjouer les différentes arnaques ?Les soldes d'hiver débutent ce jour. Si elles seront plus courtes que les années précédentes, seulement 4 semaines au lieu des 6 habituelles, les filouteries, elles, ne seront pas moindres. Voici comment...

Soldes d'été et d'hiver : quels sont vos droits ?

En réponse à ces manquements, le consommateur dispose de moyen pour faire valoir ses droits. Bien les connaître permet d’être sûr de pouvoir contesté une mauvaise affaire. 

Vice caché

Si de nombreux magasins annoncent qu’aucun produit ne sera ni repris ni échangé, le consommateur a pourtant le droit de ramener un article acheté pendant cette période si celui-ci présente un défaut de fabrication, un vice caché. Pour éviter cela, n’hésitez pas à essayer les articles avant de les acheter. L’acheteur a 2 ans à compter de la découverte du vice pour agir contre le vendeur, dans les limites de 5 ans à compter de la vente.  Et si aucun vice n’est révélé, l’échange n’est pas obligatoire. 

Cela ne concerne pas un vêtement dont la taille ne conviendrait pas s’il a été acheté dans un magasin physique, et y compris si ce magasin ne permet pas de l’essayer sur place. Le vendeur peut toutefois faire un geste commercial, échange ou reprise. Cela doit être indiqué avant la vente mais peut aussi être accepté après la vente, sans indication. Le geste est à la discrétion du vendeur.

Délai de rétractation sur Internet

Le "ni repris, ni échangé" n’est pas valable sur Internet. Le consommateur qui aura acheté un produit en ligne peut en effet se rétracter dans un délai de 14 jours à partir de la réception de l'article. L’acheteur ne doit pas payer de pénalité, ni se justifier pour le renvoi.

Toutefois, certaines exceptions existent à ce principe, listées à l’article L221-28 du code du commerce. Il s’agit notamment

  •         Des biens nettement personnalisés
  •         Des biens susceptibles de se détériorer ou de se périmer rapidement
  •         Des enregistrements audio ou vidéo ou de logiciels informatiques lorsqu'ils ont été descellés par le consommateur après la livraison
  •         Des biens descellés et ne pouvant être renvoyés pour des raisons d’hygiène ou de santé.

 

 Les garanties commerciales valables

Un produit acheté pendant les soldes devra lui aussi bénéficier de garanties commerciales et légales de conformité. Ce service après-vente est obligatoire en cas de problème, même pour un article soldé ou en promotion. Il ne concerne pas les défauts apparents lors de la vente. A noter que pour tous les produits achetés neufs, le défaut est présumé exister depuis la date de leur acquisition. « C'est au vendeur de prouver que le défaut n'existait pas à cette date », relève l’INC. 

Toutefois, le vendeur qui propose habituellement une garantie commerciale en complément des garanties légales, peut décider de la supprimer sur les articles soldés. Il doit en informer avant l'achat.

Prix réel et prix soldé doivent apparaître

Si un de vos droits n'a pas été respecté, vous pouvez vous adresser à une association de consommateurs, ou contacter les agents de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) du département dans lequel se situe le siège social du professionnel : leur adresse est accessible via ce lien .

Est-il possible d’échanger ou de se faire rembourser un produit acheté en solde ?

Si l’achat a lieu dans un magasin physique, il est possible de se faire rembourser un produit acheté en solde s’il comporte un vice caché ou un défaut de fabrication. Cela ne s’applique pas sur des caractéristiques visibles d’un produit, comme la taille d’un vêtement.

Enfin, un commerçant est tenu d’appliquer toute disposition concernant l’échange ou le remboursement dont il a fait la publicité, sous quelque forme que ce soit, même pendant la période des soldes. Ainsi, il oublie d’enlever la possibilité d’échanger ou rembourser pendant la période des soldes dans son magasin, il doit accepter de reprendre son produit.

Si l’achat a lieu sur internet,le "ni repris, ni échangé" n’est pas valable : le consommateur a un délai de 14 jours depuis la réception de son achat pour le renvoyer et se faire rembourser sans qu’il doivent apporter de justification.

Soldes en France : définition et caractéristiques

Les soldes sont définis par l’Article L310-3 du code de commerce comme « les ventes accompagnées ou précédées de publicité et annoncées comme tendant, par une réduction de prix, à l'écoulement accéléré de marchandises en stock ». 

  • Il ne peut y en avoir que deux périodes de soldes par an, qui sont définies par décret. Les produits concernés ne peuvent porter que sur des marchandises proposées à la vente depuis au moins un mois avant le début des soldes. Ils comportent une annonce de réduction de prix, qui peut aller jusqu'à une revente à perte, ce qui est autrement interdit.
  • Les soldes se déroulent dans la limite du stock à écouler : contrairement aux promotions, les commerces ne peuvent pas se réapprovisionner pendant ces opérations. Par conséquent, il est impossible légalement de commander un article soldé si celui-ci n’est plus disponible dans le magasin. C’est pourquoi les tailles ou modèles ne sont pas forcément tous disponibles.
  • Si les soldes ne correspondent pas à de vrais rabais cela peut être considéré comme une pratique commerciale trompeuse. Selon l’article L. 121-1 du Code de la consommation, une pratique commerciale est trompeuse lorsqu’elle repose sur des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur et portant notamment sur :
  •         le prix ou le mode de calcul du prix,
  •         le caractère promotionnel du prix
  •         les conditions de vente, de paiement et de livraison du bien ou du service,
  •         l'existence, la disponibilité ou la nature du bien ou du service
  •         Le traitement des réclamations et les droits du consommateur
  •         Les caractéristiques essentielles du bien ou du service, à savoir : ses qualités substantielles, sa composition, ses accessoires, son origine, sa quantité, son mode et sa date de fabrication, les conditions de son utilisation et son aptitude à l'usage, ses propriétés et les résultats attendus de son utilisation, ainsi que les résultats et les principales caractéristiques des tests et contrôles effectués sur le bien ou le service ;

Sources :

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14079

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/consommation/Pratiques-commerciales/Soldes

https://www.economie.gouv.fr/cedef/reglementation-des-soldes

https://www.economie.gouv.fr/loi-pacte-croissance-transformation-entreprises