Ecouter l'article :

La Société générale change de peau. Pour toutes les Françaises et tous les Français qui ont choisi cet établissement bancaire, cela signifie d'importantes transformations. Le détail.
Société générale : tout ce qui pourrait bientôt changer pour vousIstock

Technologie et innovation seront les maîtres mots de la nouvelle Société générale. C'est en tout cas ce qu'affirmait Frédéric Oudéa, le directeur général de l'établissement bancaire, ce mardi 20 octobre 2020. Il s'agit, insiste-t-il, de "construire la banque du futur", à l'aide des clients de la Société générale ; de sorte à rester attractifs face aux multiples concurrents qui exercent en France aujourd'hui, rapporte MoneyVox.

Pour les Françaises et les Français qui ont opté pour cet établissement bancaire, cette nouvelle peau ne sera pas sans impact quotidien. Au contraire, même : Frédéric Oudéa entend bien revoir de fond en comble l'expérience client, la relation qu'ils entretiennent à la banque et la réalité de l'interface avec laquelle ils interagissent jour après jour.

A quoi ressemblera la nouvelle Société générale ?

Il faudra désormais s'attendre à une expertise payante, en matière d'épargne qui constitue pourtant "le coeur de la relation" avec le banquier, assure le directeur général. Certes, les modalités doivent encore être précisées, mais le patron de la Société générale a été sans ambiguïté : pour tout conseil en la matière, "il faudra payer".

Tout changement ne sera pas cependant accompagné d'une nouvelle facture ! Au contraire. Frédéric Oudéa souhaite digitaliser le crédit et le compte bancaire. Et lui de citer l'exemple de Boursorama, rachetée par la banque il y a déjà des années, qui doit selon lui devenir un modèle.

Cette prise de parole, insiste MoneyVox, est d'autant plus importante qu'elle intervient en amont d'un potentiel rapprochement avec le Crédit du Nord.

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.