Les premiers versements de l'indemnité inflation ont été effectués le lundi 13 décembre, et devront s'échelonner jusqu'en février. Les personnes éligibles n'ont aucune démarche à effectuer pour la recevoir... A l'exception de quelques salariés, pourtant bénéficiaires. La liste de ceux qui doivent la réclamer.
Indemnité inflation : quels sont les salariés qui doivent la réclamer ?IllustrationIstock
Sommaire

Un coup de pouce supplémentaire pour faire face à la hausse des prix.  Carburant, électricité, gaz... Les ménages français sont de plus en plus invités à mettre la main au portefeuille. Pour limiter les dégâts sur leur pouvoir d'achat, nombreux sont ceux qui multiplient les efforts pour consommer mieux et consommer moins. Seulement voilà : cela ne suffit pas toujours. Pour faciliter les évènements aux foyers les plus précaires, plusieurs aides exceptionnelles sont mises en place en cette fin d'année. La traditionnelle prime de Noël certes, mais aussi un chèque énergie supplémentaire ainsi que la fameuse indemnité inflation.

Pour bénéficier de cette dernière, il suffit d'avoir gagné moins de 2 000 euros nets en octobre 2021. Sont concernés les employés, mais aussi les retraités, les indépendants, les fonctionnaires, les demandeurs d'emploi et les étudiants boursiers ou indépendants fiscalement. Les paiements devraient s'échelonner de décembre à février, via un versement automatique : vous n'avez donc pas la moindre démarche à effectuer... A moins de faire partie de certaines catégories de travailleurs. Certains, en effet, sont l'exception qui confirment la règle...

Indemnité inflation : quels sont les salariés qui ne la recevront pas automatiquement ?

Lundi 13 décembre, une note publiée sur le site officiel du service public rappelle que certains salariés doivent effectuer des démarches précises pour avoir le droit à leur indemnité. C'est le cas de celles et ceux qui ont plusieurs employeurs, d'une part. Pour rappel, c'est le mois d'octobre 2021 qui est pris en compte pour le versement de la prime. Par ailleurs, les personnes qui ont des contrats très courts, comme un contrat à durée déterminée (CDD) de moins d'un mois, et celles qui cumulent plusieurs contrats de travail, devront se signaler dans le cas où elles auraient exercé moins de vingt heures en octobre dernier. Que faut-il faire pour recevoir le coup de pouce du gouvernement ? 

Indemnité inflation : que faire pour bénéficier des 100 euros ?

Si vous avez eu plusieurs employeurs au cours du mois d'octobre 2021, c'est votre employeur principal ou celui pour qui vous avez travaillé le plus d'heures qui est tenu de vous verser les cent euros supplémentaires sur votre fiche de paie de décembre. Vous devez ainsi vous signaler à vos autres employeurs pour qu'ils ne vous versent pas, eux aussi, l'aide à l'inflation

Si vous faites partie de la seconde catégorie, à savoir les salariés en contrats courts, vous devez faire la demande auprès de l'un de vos employeurs pour qu'il vous verse l'indemnité. "Avec celui dont la relation de travail est toujours en cours ou, à défaut, celui pour lequel ils ont effectué le plus d'heures durant le mois d'octobre", précise le site gouvernemental. 

D'autres métiers, plus spécifiques, nécessitent que vous fassiez des démarches pour recevoir l'aide. Découvrez lesquels. 

Indemnité inflation : plusieurs métiers spécifiques également invités à réclamer l'aide

Certains métiers ou fonctions nécessitent également de faire des démarches pour obtenir l'aide, en raison de leurs particularités. D'après le site du service public, il s'agit des intermittents du spectacle, des journalistes professionnels rémunérés à la pige, des vacataires du secteur public ou encore des collaborateurs occasionnels du service public. "Ils doivent se signaler expressément auprès d'un des employeurs, de préférence celui avec lequel la relation de travail est toujours en cours, ou à défaut celui pour lequel ils ont effectué le plus d'heures durant le mois d'octobre", indique le site du service public.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.