Complémentaire du dispositif Cesu, le crédit d'impôt permet aux retraités d'obtenir une aide financière pour les dépenses liées à l'emploi d'une personne à domicile. On vous en dit plus.
©iStockIstock

Crédit d’impôt et assistance de vie

Les retraités qui emploient une personne à domicile comme assistante de vie ont depuis plusieurs années la possibilité d’utiliser le dispositif Cesu pour la rémunérer. Depuis 2017, ils peuvent également bénéficier d’un crédit d’impôt sur les dépenses engagées au titre d’aide à domicile (auparavant, ce crédit d’impôt était réservé aux personnes exerçant une activité professionnelle). Les services d’aide à la personne et d’aide à domicile entrent en effet dans le cadre de mesures fiscales qui permettent désormais aux retraités de profiter d’un crédit d’impôt.

Comment ça marche ?

Pour profiter du crédit d’impôt assistante de vie, rien de plus simple. Il vous suffit de déclarer, lors de votre déclaration de revenus, les sommes engagées pour la rémunération de votre assistante de vie (emploi direct ou recours à un service d’aide à domicile). À noter que ces dépenses doivent être éligibles au crédit d’impôt (aide dans les actes de la vie quotidienne, entretien de la maison et travaux ménagers). Il faut également y déduire le montant des autres aides perçues (comme l’APA). Le montant du crédit d’impôt pour l’emploi d’une assistante de vie s’élève à 50 % des dépenses annuelles. Il est plafonné à 12 000 €, 15 000 € ou 20 000 € en fonction des situations.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.