Alors que l'enquête portant sur la mort d'Alexia Daval est close depuis un mois, la famille de la jeune banquière souhaite qu'une nouvelle piste soit étudiée : celle de l'empoisonnement par son mari. Découvrez les raisons qui les poussent à faire cette demande.
Rebondissement dans l’affaire Alexia Daval : sa famille soutient la piste de la "soumission chimique"AFP

Plus de deux ans après la mort d’Alexia Daval, et alors que son mari a reconnu l’avoir tuée, ses proches attendent toujours des réponses. Selon les informations du Parisien, la famille de la jeune femme aimerait que l’enquête, qui a été close en novembre dernier en vue du procès qui doit s’ouvrir courant 2020, soit rouverte pour étudier la piste de l’empoisonnement. "Ils veulent aller jusqu’au bout de la vérité", a confié au journal Me Gilles-Jean Portejoie, l’avocat de Stéphanie et Grégory Gay, la sœur et le beau-frère de la victime.

Des traces d’un médicament interdit depuis 2013 découvertes à l’autopsie

L’autopsie réalisée sur la dépouille d’Alexia Daval a en effet révélé la présence dans son corps de plusieurs médicaments : du Zolpidem (hypnotique utilisé comme somnifère), du Tétrazépam (décontractant musculaire interdit depuis 2013) et du Tramadol (antalgique opiacé).  Des substances que la jeune banquière n’aurait jamais ingérées de son plein gré, assurent ses proches. D’autant que ces trois médicaments sont présentés comme étant "dangereux" en cas d’interaction et sont déconseillés en cas de grossesse. Or, Alexia Daval essayait justement de tomber enceinte depuis deux ans et elle suivait un parcours de procréation médicalement assisté (PMA). Son mari a d’ailleurs expliqué que la dernière dispute qu’ils ont eue et qui a précédé sa mort, portait sur leurs difficultés à avoir un enfant.

Aussi les proches de la famille pensent que Jonathann Daval aurait pu lui administrer ses substances à son insu. Mais pour quelle raison ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.