Ecouter l'article :

Plusieurs femmes qui bronzaient seins nus sur une plage de Sainte-Marie-la-Mer (Pyrénées-Orientales) ont dû se couvrir après une demande des forces de l'ordre. Que s'est-il passé ? Étaient-elles dans leur tort ?
Pyrénées-Orientales : seins nus à la plage, elles sont priées de se rhabiller par les gendarmesIllustrationIstock

"Couvrez ce sein, que je ne saurais voir". Jeudi 20 août, une femme profitait du soleil pour bronzer sur la plage de Sainte-Marie-la-Mer, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Jusqu’ici, rien d’inhabituel pour un mois d’été et une destination phare des vacanciers. Pourtant, ce jour-là, rien ne se passe comme prévu pour plusieurs femmes présentes sur cette plage, rapporte France 3 Occitanie

Topless à la plage : des femmes priées de se rhabiller à Sainte-Marie-la-Mer

Citée par la télévision locale, la vacancières raconte : "Nous apercevons deux gendarmes, un homme et une femme, qui arpentent la plage et s’arrêtent à quelques mètres de nous pour s’adresser à une dame d’une soixantaine d’années. De là où nous nous trouvons, impossible d’entendre ce qu’ils lui disent. Mais nous voyons cette femme s’agiter après leur départ, visiblement troublée et fouillant frénétiquement dans son sac à la recherche de son haut de maillot de bain".

Selon elle, les gendarmes ont ensuite approché plusieurs femmes, leur demandant à chaque fois de remettre le haut de leur maillot de bain. Auprès de France 3, elle se dit "choquée". "Je suis allée les voir et je leur ai demandé si pour eux, bronzer seins nus était une atteinte à la pudeur. Ils m’ont demandé de circuler et ont quitté la plage", se souvient-elle.

Topless à la plage : la gendarmerie évoque une "maladresse"

Il n’en fallait pas plus pour que la polémique prenne sur les réseaux sociaux entre les pro et les anti topless. La mairie de Sainte-Marie-la-Mer a expliqué sur Facebook ne pas être à l’origine de cette intervention remarquée des forces de l’ordre car aucun texte municipal n’interdit de bronzer seins nus sur les plages de la commune. La gendarmerie des Pyrénées-Orientales a fini par s’excuser sur Facebook mardi 25 août, expliquant que bronzer seins nus "n’est en aucun cas une quelconque atteinte à la pudeur et aux bonnes mœurs".

La gendarmerie évoque plutôt une "maladresse" des deux militaires : "Leur action fait suite à la sollicitation d’une famille de vacanciers qui se disait gênée par la situation du fait de la présence d’enfants. Guidés par un souci d’apaisement, les gendarmes ont demandé aux personnes concernées si elles acceptaient de couvrir leur poitrine après leur avoir expliqué le sens et l’origine de leur démarche".

Topless à la plage : que dit la loi ?

Dans la loi, rien n’interdit aux femmes de bronzer seins nus à la plage, rappelle France 3 Occitanie. Pourtant, certaines plages sont réglementées par des arrêtés municipaux, qui interdisent la pratique du topless, sous peine d’une amende de 38 euros. Dans tous les cas, si tel est le cas, un panneau aux abords de la plage doit préciser que la pratique du topless est bien proscrite.

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.