Certains ministres d'Emmanuel Macron peuvent se vanter d'être multimillionnaires. Ce n'est pas le cas de Gérald Darmanin. Et pour cause ! Au sein du gouvernement, il fait figure de pauvre. C'est, en effet, le moins riche de tous ses collègues…
Sommaire

Gérald Darmanin est-il pauvre : une fortune essentiellement immobilière ?

Lorsqu’il a composé son gouvernement, Emmanuel Macron a choisi de s’entourer de millionnaires. Muriel Pénicaud, Agnès Buzyn, Florence Parly… Nombreux sont les ministres à s’asseoir sur d'impressionnants trésors. Certaines, comme l’avait déjà écrit Planet, sont multimillionnaires et ne payent pourtant pas l’impôt sur la fortune immobilière…

Ce n’est pas le cas de Gérald Darmanin. Le ministre de l’Action et des Comptes publics dénote un peu en comparaison à tous ses collègues. Contrairement à la majorité d’entre eux, par exemple, il n’est pas propriétaire de l’appartement dans lequel il vit, indique-t-il dans sa déclaration de patrimoine à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), en juillet 2017.

Pourtant c’est bien l’immobilier qui constitue l’essentiel de la fortune de Gérald Darmanin. Ce dernier explique être propriétaire d’un vaste terrain dans le Nord (59) d’un peu moins de deux hectares. Il en détient 100% des quote-part et dit l’avoir acheté en 2010 pour une somme de 30 000 euros. Non sans préciser, néanmoins, que le bien est “non constructible” et “n’a pas été estimé depuis l’acquisition”.

Du reste, Gérald Darmanin déclare n’avoir aucune part dans une quelconque SCI. Il n’a pas non plus de valeures mobilières non cotées en bourse et dit ne pas posséder le moindre instrument financier. Il en va de même pour les bien mobiliers divers dont la valeure unitaire serait égale ou supérieure à 10 000 euros…

Gérald Darmanin est-il pauvre : le ministre roule en Citroën

Dans ce que le ministre de l’Action et des Comptes publics dit posséder, on retrouve tout de même un “terrestre à moteur”. Ce véhicule de marque Citroën a été mis en circulation pour la première fois en 2013, précise Gérald Darmanin, et lui a coûté 16 000 euros en 2015. En juillet 2017, plus de deux ans avant la rédaction de cet article, le ministre estimait sa valeur vénale à 8 200 euros.

Par ailleurs, l’ancien maire de Tourcoing (Nord, arrondissement de Lille) a souscrit un contrat d’Assurance-Vie auprès d’Aviva en juillet 2012. Cinq ans plus tard, au moment de sa déclaration auprès de la HATVP, sa valeur de rachat s’établissait à 1 592 euros.

Il est également titulaire d’un Compte courant, enregistré auprès de La Banque Postale, crédité en juillet 2017 de 8 477 euros. Le ministre y a vraisemblablement domiciliés ses revenus qui, comme le rappelle BFMTV, s’élèvent à au moins 9 940 euros bruts mensuels, compte tenu des fonctions qu’il exerce dans le gouvernement d’Edouard Philippe.

Enfin, Gérald Darmanin n’a pas déclaré d’autres bien et indique ne pas avoir d’emprunts en cours ou de dette à régler. Au total, il pouvait donc compter sur une fortune de 48 269 euros en juillet 2017.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.