Le chien promené par Elisa Pilarski a été observé par un expert canin deux jours après le drame. Dans son rapport, dévoilé par le Journal du dimanche, il affirme que le chien "peut bien à être à l'origine" de la mort de la jeune femme.
Mort d’Elisa Pilarski : le chien Curtis "peut bien être à l’origine" du drame

L’étau va-t-il se resserrer une nouvelle fois autour de Curtis ? Le chien d’Elisa Pilarski et de Christophe Ellul est au cœur des soupçons depuis le début de l’enquête. Promené par la victime le 16 novembre dernier, l’animal pourrait-il être à l’origine de sa mort ? Si cette hypothèse a été avancée à plusieurs reprises, elle a toujours été réfutée par la famille de la jeune femme.

Il y a bientôt un an, Elisa Pilarski, alors enceinte de six mois, est morte des suites de multiples morsures faites par un ou plusieurs chiens. Depuis, les enquêteurs tentent de savoir quels animaux sont responsables. La piste d’un équipage de chasse à courre, qui se trouvait à proximité ce jour-là, a également été évoquée et deux camps s’affrontent à la recherche de la vérité.

Affaire Elisa Pilarski : Curtis est-il dangereux ?

Placé dans une fourrière peu de temps après le drame, Curtis était dans l’attente d’un examen comportemental, qui doit être mené par un professionnel. Les résultats d’une première analyse, réalisée le 18 novembre dernier, soit deux jours après les faits, viennent d’être dévoilés par le Journal du dimanche. Dans son édition de cette semaine, l’hebdomadaire reprend l’expertise d’un "éducateur canin" et qui a été "versée au dossier judiciaire".

A ce moment-là de l’enquête, les forces de l’ordre ne savent pas encore grand-chose du chien ni des relations qu’il entretenait avec son maître et sa compagne. L’expert doit donc dire si Curtis "est susceptible d’être dangereux", rappelle le Journal du dimanche. Ses conclusions sont sans appel : pour lui, le chien "peut bien être à l’origine" du décès d’Elisa Pilarski.

Vidéo : Affaire Elisa Pilarski : zoom sur le chien Curtis

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.