Jean-Paul Delevoye était, fut un temps, un des membres les plus en vogue du gouvernement. Puis, il a été contraint de démissionner après des révélations particulièrement embarrassantes… Qui, de toute évidence, n'en finissent pas.
Jean-Paul Delevoye : tous les avantages auxquels il a eu droit quand il était "Monsieur retraite" du gouvernementAFP

Il n'a pas hésité à mentir pour couvrir ses arrières. Et se remplir les poches ? Jean-Paul Delevoye qui, des mois durants, fut l'un des principaux interlocuteurs des partenaires sociaux est l'un des grands artisans de la réforme des retraites souhaitée par Emmanuel Macron. Pendant toute la première partie du quinquennat, c'est à lui que revenait la tâche de penser le projet dans ses détails les plus techniques et, ensuite, de les négocier avec les représentants des salariés comme du patronat. Après avoir été le premier Haut-commissaire à la réforme, il a rejoint le gouvernement en septembre 2019, au détour d'un énième remaniement.

Pourtant, Jean-Paul Delevoye n'est pas resté très longtemps en poste, rappelle Capital. Rien de bien surprenant, en vérité : plusieurs titres de presse ont révélé quelques unes de ses activités privées, tenues secrètes et exercées en parallèle à ses fonctions publiques. En tout et pour tout, précise le magazine spécialisé, 14 activités parallèles, non déclarées à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) ont été découvertes à l'époque. De quoi pousser celui que Jacques Chirac appelait "le grand con" à la démission.

De nouvelles révélations aujourd'hui encore ?

C'est 16 décembre 2019 que Jean-Paul Delevoye a finalement remis sa démission. L'une des révélations a porté plus de poids que les autres : en conservant une activité professionnelle rémunérée en plus de son maroquin ministériel, il s'est placé dans l'illégalité totale. C'est pourquoi une enquête préliminaire avait été ouverte par le parquet de Paris, tant sur "les faits de déclaration incomplète de ses intérêts à la HATVP" que sur "les conditions de cumul de rémunération d'un emploi public ou de membre du gouvernement et d'un emploi public ou de membre du gouvernement et d'une rémunération privée".

Aujourd'hui encore, de nouvelles révélations pourraient inquiéter l'ancien "Monsieur retraite" d'Emmanuel Macron.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.