Plusieurs communes d'Ile-de-France ont mis un terme à l'interdiction de pratiquer une activité sportive entre 10 heures et 19 heures. Celle-ci est cependant toujours en vigueur à Paris.
Faire du sport en journée de nouveau autorisé dans plusieurs villes d’Ile-de-France AFP

Voilà une nouvelle qui va ravir les joggeurs ! En vigueur depuis le 8 avril pour limiter l’afflux de sportifs dans les rues et donc la propagation du coronavirus Covid-19, les arrêtés préfectoraux interdisant la pratique sportive entre 10 heures et 19 heures et mis en place dans plusieurs communes d’Ile-de-France n’ont pas été reconduits partout.

En effet, les Yvelines, les Hauts-de-Seine, la Seine-et-Marne et le Val-d’Oise ont à nouveau autorisé la pratique du sport en plein air à toute heure de la journée. Celle-ci est en revanche toujours interdite à Paris et dans "quelques communes du Val-de-Marne proches du Bois de Vincennes", rapporte France 3 : Saint-Mandé, Vincennes, Fontenay-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice et Charenton-le-Pont. Là, la mesure est maintenue jusqu’au 10 mai.

La Seine-Saint-Denis et l’Essonne n’avaient en revanche pris aucune mesure en ce sens. Les sportifs sont donc libres d’y pratiquer une activité sportive individuelle à l’heure qui leur convient, dans la limite d’une heure par jour à moins d’un kilomètre de leur domicile.

A Paris, l’interdiction pourra être "aménagée, en la durcissant, en l'allégeant ou en la maintenant en l'état"

Interrogé par France Info, le Premier adjoint à la maire de Paris, Emmanuel Grégoire, a expliqué que l’interdiction maintenue pour l’instant à Paris pourrait évoluer dans les jours et les semaines à venir. Celle-ci "a fait l'objet d'une discussion avec le préfet de police et le ministre de l'Intérieur, a-t-il indiqué. La mesure fera l'objet d'une évaluation d'ici une semaine, pour voir si elle sera aménagée, en la durcissant, en l'allégeant ou en la maintenant en l'état".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.