La situation épidémique progresse dangereusement. Alors que de nombreux départements sont placés en zone d'alerte, l'état d'urgence sanitaire n'a pas encore été déclaré. Quelles pourraient être les premières zones touchées ?
Etat d'urgence sanitaire : quelles zones pourraient être les premières concernées ?

Le bilan continue de s'alourdir. D'après les données de Santé publique France, 12 993 nouveaux cas et 87 décès ont été recensés dans les dernières 24 heures. Des chiffres inquiétants qui surviennent la veille de l'interview d'Emmanuel Macron, programmée le mercredi 14 octobre 2020 à 19h55. Dans cet entretien avec Anne-Sophie Lapix et Gilles Bouleau, le président de la République devrait faire le point sur la crise épidémique et annoncer de nouvelles mesures. 

L'état d'urgence a pris fin le 10 juillet 2020 sur une grande partie du pays, et seulement le 18 septembre 2020 pour Mayotte et la Guyane. Maintenant que l'Hexagone est cartographié en trois couleurs, rien n'empêche que les zones les plus touchées du pays ne finissent par faire l'objet d'un état d'urgence sanitaire. A ce jour, neuf zones sont placées en "zone d'alerte maximale", ou "zone écarlate". Découvrez-les dans notre diaporama. 

Comment une zone passe-t-elle en état d'urgence sanitaire ? 

Qu'est ce qui justifie le passage d'un département, d'une ville ou même du pays tout entier en état d'urgence sanitaire ? D'après BFMTV, trois critères sont requis. D'abord, le taux d'incidence de la population doit être "supérieur à 250 cas pour 100 000 habitants", écrit la chaîne d'information en continu. Ce même taux doit être supérieur à 100 chez les personnes de plus de 65 ans. Enfin, le taux d'occupation des lits de réanimation par des malades du coronavirus doit être supérieur à 60%. 

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.