Ecouter l'article :

Dès ce vendredi, de nombreux Français ne peuvent plus sortir de chez eux après 21 heures, sauf pour certaines exceptions. Le motif familial impérieux, développé lors du confinement, s'applique-t-il une nouvelle fois ?
Couvre-feu : le motif familial impérieux peut-il s’appliquer ?IllustrationAFP

Des ajustements et des adaptations. Après avoir de nouveau goûté à leur liberté de circuler, de nombreux Français vont devoir réapprendre à passer du temps chez eux. Face à la recrudescence de l’épidémie de coronavirus Covid-19 dans l’Hexagone, le gouvernement a décidé de réagir et a imposé un couvre-feu dans la région Ile-de-France et dans les métropoles de Lyon, Lille, Saint-Etienne, Grenoble, Aix-Marseille, Toulouse, Rouen et Montpellier.

Couvre-feu : les exceptions à la règle

Les habitants des grandes villes et des communes concernées devront donc rester chez eux entre 21 heures et six heures du matin, sauf exceptions. Comme lors du confinement, ces dernières sont définies par le gouvernement et strictement encadrées.

  • Pour raison de santé : se rendre à l’hôpital ou aller chercher des médicaments dans une pharmacie de garde
  • Pour des raisons professionnelles : si vos horaires de travail ne coïncident pas avec ceux du couvre-feu
  • Pour aider un proche en situation de dépendance
  • Pour des raisons de transport
  • Pour sortir son animal de compagnie

Une question demeure : qu’en est-il du "motif familial impérieux" ? Cette expression popularisée par le confinement semble avoir été oubliée par le gouvernement. Pour l’instant, ni Emmanuel Macron ni Jean Castex ne l’ont évoqué, mais il pourrait figurer sur l’attestation qui sera disponible dans les prochaines heures. Le flou persiste sur cette question et elle a son importance, par exemple si vous devez aller chercher des proches à l’aéroport ou accompagner une personne aux urgences. Comme lors du confinement, les règles du gouvernement devraient s’ajuster et se préciser dans les prochains jours.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.