"Une tombe avec cuisine et clim". De nombreux téléspectateurs ont été choqués par le reportage diffusé dimanche dans Sept à Une et consacré à des familles pauvres de Manille, aux Philippines.
Des familles qui vivent dans des tombes : le reportage choc de Sept à HuitAFP

Dimanche en fin de journée, l’émission Sept à Huit (TF1) a diffusé un reportage qui a choqué de nombreux internautes. Tourné à Manille, aux Philippines, celui-ci était consacré aux familles les plus pauvres qui, faute de pouvoir se loger dignement, ont trouvé refuge dans le cimetière Nord, le plus grand de la ville. Les images montrent ainsi des couples et leurs enfants vivre dans des caveaux qu’ils ont aménagés en véritable maisonnette. Equipés d’un coin cuisine, parfois même de la climatisation, ils permettent à ces familles très modestes d’avoir un toit sur la tête. Tous n’offrent cependant pas la place de mettre un ou plusieurs lits. Ainsi, et comme le montrent les séquences diffusées dimanche soir, certains habitants de ses maisons improvisées sont contraints de dormir sur la tombe d’un défunt.

Vivre dans un caveau : la loi l’autorise

Une cohabitation qui a de quoi surprendre mais qui n’a rien d’illégal. En effet, "la loi du pays le tolère pour les personnes propriétaires du caveau familial et celles qui passent un arrangement avec les proches des défunts, explique LCI. Ces dernières constituent la grande majorité des habitants de ce cimetière". D’une superficie de 54 hectares, le cimetière Nord est ainsi devenu "une ville au milieu des morts", poursuivent nos confrères. Au fil de années, les habitants se sont en effet organisés pour y amener un peu de confort et même des loisirs. Au point que l’on parle désormais de "vie de quartier" dans ce cimetière de la capitale.

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.