Le gouvernement parle désormais "d'allègement", plus de "déconfinement" et a encore quelques cartes en main pour les prochaines semaines. La date du 16 février joue particulièrement sa faveur. Explications.
Déconfinement : pourquoi la date du 16 février est-elle si importante ?AFP

Progressif et par paliers. Trois semaines après le début du reconfinement en France, le gouvernement commence à plancher sur les mesures qui resteront ou entreront en vigueur à partir du 1er décembre. Le 28 octobre dernier, Emmanuel Macron avait donné cette date aux Français, accompagnée d’un objectif clair : passer sous la barre des 5 000 nouvelles contaminations quotidiennes.

Covid-19 : un "allègement" et pas un déconfinement

C’est donc sans surprise que le chef de l’Etat s’adressera une nouvelle fois à la nation en milieu de semaine prochaine et qu’il donnera des indications pour la suite. À un mois de Noël, autant dire que cette prise de parole est très attendue. Comme pour mieux préparer les Français à ce qui les attend, le gouvernement a changé son vocabulaire ces derniers jours, oubliant le terme "déconfinement" pour celui d’un "allègement" des mesures. A l’issue du conseil de défense du 18 novembre, le porte-parole de l’exécutif Gabriel Attal a prononcé cette petite phrase, loin d’être passée inaperçue : "Nous ne sommes pas du tout au déconfinement, nous en sommes même loin".

Cité par LCI, un proche du gouvernement abonde, rappelant qu’"un allègement des règles, ce n’est pas un déconfinement". Le message est clair, il va falloir être patient. Ces propos font directement échos à ceux du Premier ministre Jean Castex, qui a évoqué des restrictions pouvant s’étendre jusqu’à "l’été 2021". Il faut dire que le gouvernement a une date dans son calendrier qui joue en sa faveur : le 16 février 2021. Explications.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Vidéo : Les péages remboursés pour les personnels soignants

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.