Le nombre de nouvelles contaminations continue d'exploser en France, alors que le couvre-feu vient d'entrer en vigueur. Cette nouvelle mesure sera-t-elle efficace contre le Covid-19 ? Le gouvernement espère avoir la réponse cette semaine, avant de faire des ajustements.
Couvre-feu rallongé, reconfinement ciblé... La semaine de tous les dangers ?AFP

La France est sur une pente glissante. Les visages des ministres sont fermés, les prises de paroles s’enchaînent et les médecins commencent à tirer de plus en plus sur la sonnette d’alarme. Avec 52 000 nouvelles contaminations en 24 heures, le pays est frappé de plein fouet par la deuxième vague de coronavirus Covid-19, qui pourrait être "pire" que la première. Le gouvernement a serré la vis une énième fois la semaine dernière en élargissant le couvre-feu à 38 nouveaux départements, une mesure vue comme celle de la dernière chance avant un reconfinement, qu’il soit localisé ou généralisé.

Deuxième vague : une semaine décisive au gouvernement

Le couvre-feu réussira-t-il à inverser la courbe des contaminations, qui monte en flèche depuis une semaine ? Interrogé par Le Parisien, l’épidémiologiste Martin Blachier prévient que les effets du couvre-feu seront visibles "dans une semaine, le temps que la mesure prenne effet partout où elle a été appliquée". Il ne se montre pas très optimiste, ajoutant : "Je crois moyennement aux effets du couvre-feu. C’est un peu léger pour freiner les contaminations, vu la force du virus. Je pense qu’il faut aller plus loin, notamment pour protéger les populations vulnérables qui continuent à s’infecter en journée et le week-end".

Cette semaine est donc décisive pour le gouvernement de Jean Castex, qui a d’ores et déjà prévenu qu’il prendrait des mesures "beaucoup plus dures" si la situation sanitaire l’exigeait. Preuve que la situation est inquiétante, Emmanuel Macron a lui-même évoqué un reconfinement vendredi 23 octobre lors d’un déplacement à l’hôpital de Pontoise. S’il a avoué qu’il était "trop tôt pour dire si on va vers des reconfinements locaux ou plus large", la question semble déjà avoir une réponse et n’attend qu’une date pour entrer en vigueur.

Le président devrait évaluer la situation dans les prochains jours, comme il l’a déclaré lors de ce déplacement : "Nous aurons en milieu de semaine prochaine une vision plus claire de l’impact des mesures que nous avons prises et nous aurons des décisions à prendre les prochaines semaines pour ajuster les choses". Le chef de l’Etat et son Premier ministre pourraient, dès cette semaine, décider d’un couvre-feu bien plus strict.

LMNP : La solution simple pour économiser de l'argent ! Téléchargez votre guide GRATUIT LMNP

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.