Il y en a partout. Que cela soit dans les transports, les hôtels, dans les parcs publics et les bibliothèques… des zones wifi ouvertes à tous peuvent vous aider à vous connecter quand vous voulez. Mais attention, avant de surfer, pensez à bien sécuriser votre connexion pour éviter le piratage de vos données bancaires et personnelles. Voici 4 conseils pour partager en toute sécurité.
Comment utiliser un Wi-fi public en toute sécurité ?Istock

1 – Se connecter au bon réseau

Selon une étude publiée en juillet 2017 par la société de sécurité informatique Norton by Symantec, 87% des Français mettent en danger leurs informations personnelles en se connectant à un Wi-Fi public.

Ainsi, avant même de vous retrouver sur la toile : demandez à la réception de votre hôtel le nom du compte Wi-Fi et le mot de passe pour vous connecter au bon réseau. Idem dans les lieux publics où les informations sur le "hotspot" mis à disposition sont bien souvent affichées. Il est en effet très facile pour un pirate informatique de créer un point d'accès Wi-Fi avec le nom d'un restaurant ou d'un hôtel puis de détourner les informations qui y transitent.

Ensuite : si vous avez besoin de réaliser une commande ou d’échanger des données bancaires, vérifiez toujours que le site sur lequel vous vous trouvez présente un petit cadenas dans son adresse web doublé de la mention "https".

En cas de doute : patientez et utilisez votre réseau 3G/4G, qui, lui, crypte les données que vous transmettez.

2 – Utiliser un VPN

En temps normal, quand vous surfez sur le web depuis une connexion non sécurisée, vous êtes sur ce qu’on appelle le "réseau commun". Vous y laissez des informations qui peuvent être interceptées par toutes sortes d’intermédiaires (fournisseurs d’accès, hackers...). Pour gagner en sécurité et en anonymat, il est possible d’utiliser un VPN (Virtual Private Network). Autrement dit : un réseau privé virtuel. Il s’agit d’un programme qui crypte votre connexion et protège les données qui transitent entre votre smartphone ou PC et le site que vous consultez. Il existe de nombreux VPN gratuits ou payants comme CyberGhost, ExpressVPN.... Tout dépend ensuite du service que vous en attendez.

Méfiance : il arrive que les VPN "gratuits" transmettent vos données à des fins commerciales. Fiez-vous aux avis des internautes.

3 – Désactiver le Wi-fi

Pensez à "couper" le Wi-fi de votre smartphone ou de votre PC lorsque vous êtes en dehors des réseaux connus (domicile, bureau...). Pour cela, désactivez l’option "connexion automatique", une fonctionnalité souvent activée par défaut et qui amène vos appareils à se connecter aux réseaux disponibles quels qu’ils soient, ainsi que l’option de partage des données.

Et pour cause : des utilisateurs malveillants peuvent accéder à vos données même si vous n’êtes pas activement connecté.

Mots de passe : en fait, vous avez tout faux !Mots de passe : en fait, vous avez tout faux !

Les mots de passe complexes ne feraient plus peur aux hackers. Les majuscules, chiffres et caractères spéciaux ne suffisent plus à rendre les mot de passe sécurisés. Découvrez la bonne démarche à suivre....

4 – Mettre à jour vos applications

En général, cela se fait de façon automatique et vous n’avez pas à vous en occuper. Mais si cela n’est pas le cas, le mieux est de toujours utiliser les dernières versions de vos logiciels et antivirus. Cela permet d’optimiser la sécurité de vos systèmes d'exploitation.

Avant de lancer les téléchargements : assurez-vous que cela se produise depuis un réseau de confiance (en général, depuis votre domicile sur votre box) et pas sur un Wi-Fi public, au risque de télécharger en même temps des logiciels malveillants.

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?