Fin janvier, une retraitée a reçu plusieurs appels à son domicile. Elle avait, semble-t-il, gagné un chèque de 1 500 euros à dépenser dans une agence de voyage. Problème : il s'agissait d'une arnaque savamment orchestrée. 

Il y a deux semaines, Marie-Annick, 80 ans, a eu une mauvaise surprise... Elle a découvert que le montant total de sa facture téléphonique avait non seulement subi une hausse pour le moins douloureuse de 200 euros, mais qu'en plus son opérateur venait de lui couper sa ligne. En cette fin janvier 2018, Marie-Annick vient donc de largement dépasser son forfait. En cause : des numéros composés surtaxés.

"C'était le 29 janvier. On m'annonce que j'ai gagné un chèque de 1 500 euros à dépenser chez un voyagiste bien connu. La dame me donne son nom au téléphone, des numéros de dossier, de référence, le numéro de chèque gagnant. Elle me dit qu'elle va me passer son directeur, me donne également son nom, me le passe. Ça paraissait sérieux", raconte Marie-Annick à La Dépêche du Midi.

Trois jour durant à raison de 4 heures de communication au total, cette retraitée s'entretient avec ce fameux numéro commençant par 08. Elle inscrit quantité de numéros sur un papier (numéros de référence, de chèque gagnant, de dossier), mais les appels se multiplient : "On a été coupé plusieurs fois pendant la conversation. J'ai fini par rappeler. Des fois c'était moi, des fois eux", explique la retraitée.

Résultat : Marie-Annick échange coups de téléphone sur coups de téléphone avec "l'entreprise" en question si bien que le 31 janvier, son opérateur décide de lui couper sa ligne. C'est à ce moment précis qu'elle comprend que ces appels n'avaient, en fin de compte, qu'une seule et unique ambition : celle de la faire parler et donc de la faire payer.

"Je voudrais que vous en parliez"

Publicité
Bien décidée à ne pas se laisser faire, la retraitée prend alors la décision de rappeler les personnes qui l'ont arnaquée, en utilisant, cette fois-ci, son portable. Mais ces dernières démentent puis coupent court à la conversation. Aujourd'hui, Marie-Annick a donc décidé de "déposer plainte au commissariat". "J'ai toutes les preuves. Surtout, je voudrais que vous en parliez, pour que d'autres ne se fasse pas avoir aussi. Je ne le saurai pas, mais si ça peut aider au moins une personne", a-t-elle finalement indiqué.

En vidéo sur le même thème : Comment se venger des arnaques sur Internet ? 

mots-clés : Arnaque, Téléphone, Facture

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet