Il est accusé d’avoir battu régulièrement sa mère handicapée, sa femme, et d'avoir fait des attouchements à sa belle-fille de 10 ans. Un expert le décrit comme un homme pervers, "qui prend plaisir à torturer les autres."

Une histoire ignoble. Un homme de 38 ans est accusé d'avoir battu sa mère handicapée, sa femme et ses trois enfants. Il est aussi jugé "pour des attouchements sur sa belle-fille âgée de 10 ans et pour avoir consulté régulièrement des sites internet pédophiles", indique Le Parisien.

Les faits se seraient déroulés entre 2013 et 2016 dans une maison à Gressey, dans le département des Yvelines. Le trentenaire, au physique très imposant (1m92 pur 130 kg), comparaissait mercredi devant le tribunal correctionnel de Versailles. 

Incontrôlable lorsqu'il est à court de cannabis

La famille s'est échappée du calvaire lorsque la mère, âgée de 70 ans, et l'épouse ont décidé d'alerter la gendarmerie. Le Noël dernier, l'homme aurait donné un coup de pied et une gifle à son épouse à qui il demandait d'effectuer une tâche ménagère. Toujours dans la même soirée, le colosse aurait également frappé sa mère handicapée.

Les deux femmes ont expliqué que l'homme devient très violent et incontrôlable lorsqu'il est à court de cannabis, substance qu'il consomme à longueur de journée.

Outre la violence, l'homme est accusé de regarder, pendant la nuit, des sites internet à contenu pédopornographique. Surtout, sa femme l'aurait surpris en train de mettre sa main sur sa fille de dix ans. 

"Il prend plaisir à torturer les autres"

Lors de l'enquête, le pédophile supposé a reconnu son attirance pour les jeunes filles. Un expert psychiatre décrit un homme pervers, "qui prend plaisir à torturer les autres et qui n'est pas réadaptable".

Publicité
Au tribunal, le trentenaire, sans activité, regrette ses actes. "Je ne vois pas comment je pourrais justifier ce type d’agissements égoïstes, lâches et immatures. Je veux changer et arrêter les drogues, dont je suis l’esclave depuis bien longtemps", a-t-il lâché.

Le procureur a requis une peine de 5 ans de prison dont deux avec sursis. 

Vidéo sur le même thème : Découvrez une technique anti-viol redoutable

mots-clés : Viol, Famille, Violence

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité