Un an après les attentats terroristes de janvier 2015 qui ont touché Paris, un chêne a été planté ce mercredi place de la République. Ce n'est pas un hasard : cet arbre est un des emblèmes de la République.

Planté place de la République à Paris, un chêne sera inauguré par François Hollande dimanche prochain en hommage aux victimes des attentats de janvier mais aussi de novembre 2015. Une cérémonie symbolique est prévue pour l'occasion. 

Venu de Belgique, c'est un arbre chevelu, haut d'une dizaine de mètres qui a été remorqué mercredi dans le Xe arrondissement de Paris.  Le "chêne du souvenir" incarnera la mémoire "de l'ensemble des victimes y compris celles du 13 novembre" a expliqué la maire de Paris, Anne Hidalgo. 

Dimanche matin, à 11 heures, une plaque sera posée aux pieds de l'arbre. Sur cette plaque sera inscrit: "A la mémoire des victimes des attentats terroristes de janvier et novembre 2015 à Paris, Montrouge et Saint-Denis. Ici même, le peuple de France leur rend hommage". Des milliers de personnes sont attendues lors de cette cérémonie. Les familles des victimes, blessés et témoins ont été invitées. Johnny Hallyday interprêtera également "Un dimanche de janvier", une chanson écrite en mémoire de la marche républicaine du 11 janvier 2015. Aux alentours de 17heures, "l'arbre du souvenir" sera illuminé en bleu-blanc-rouge.

A lire aussi : Marche républicaine à Paris : ce qu'il faut retenir de cette journée historique  

Symbole de la République :

Depuis la Révolution française, le chêne incarne (avec le peuplier) "l'arbre de la liberté". En 1790 des milliers de chênes avaient été plantés mais aussi pendant les révolutions du XIXe siècle. Ces arbres incarnaient la liberté rudement acquise par le peuple français. Pendant la révolution de 1848, Victor Hugo avait lui même planté un chêne sur la place des Vosges. Le chêne figure également sur nos pièces de 1 et 2 euros, encore une illustration de son attachement à la République.

Publicité
"On a choisi un chêne car il incarne la force: il fallait qu’on inscrive dans la durée le souvenir de toutes les victimes sur cette place qui est devenue un lieu de mémoire et de recueillement", a déclaré au Parisien le maire du Xe arrondissement,Rémi Féraud. Cet arbre pourra vivre en théorie près de 200 ans. 

 En vidéo sur le même thème : Madonna chante place de la République