Cinq Chinois ont été arrêtés vendredi à l’aéroport de Roissy. Ils sont soupçonnés d’avoir dépouillé des personnes âgées à l’aide d’un puissant hallucinogène appelé le "souffle du dragon".

Selon France Info, cinq Chinois ont été interpellés vendredi, alors qu’ils comptaient regagner la Chine avec 75 000 euros en liquide, 16 500 dollars ainsi que des bijoux. Ils auraient commis plusieurs vols par ruse cet été à Paris en utilisant le même mode opératoire : se faisant passer pour des touristes égarés, ils demandaient leur chemin à des personnes âgées puis utilisaient du "souffle du dragon" pour les dépouiller. Certaines victimes se souviennent d’un "état second", toujours selon France Info.

Une drogue dangereuse déjà utilisée par le régime nazi

Le "souffle du dragon" ou "souffle du diable" est un mélange de scopolamine et d’atropine qui se présente sous la forme d'une poudre. A forte dose, cette drogue hallucinogène peut être très toxique. Il suffit de quelques dixièmes de milligrammes pour faire perdre toute volonté à celui qui en prend, à l'image du GHB ou "drogue du viol". Elle peut également provoquer une amnésie. La scopolamine ou "datura" était utilisée pendant la Seconde Guerre mondiale par les Nazis comme sérum de vérité. Certains gangs en Colombie la choisissent aujourd'hui pour dépouiller leurs victimes.

Publicité
L’été dernier, trois autres personnes avaient été arrêtées non loin de l’aéroport de Roissy en possession de ce "souffle du dragon". Les analyses avaient révélé une concentration très importante de scopolamine.

Les cinq Chinois, trois hommes et deux femmes, ont nié les vols lors de leur garde à vue. Une information judiciaire pour "escroquerie en bande organisée" a été ouverte lundi.

Vidéo sur le même thème - Espagne : un trafic de drogue en pleine journée, sur une plage, devant des baigneurs médusés 

Publicité
Publicité