Sur France Info, le président de l’UMP, Jean-François Copé, a rappelé ce mercredi que la priorité du parti reste les éléctions municipales de 2014. Une intervention qui arrive au moment où François Fillon confie dans les pages du Monde se préparer à la présidentielle de 2017.

 

"Je voudrais dire à chacun des amis, et même à mes aînés : c'est important de regarder 2017, mais avant 2017 il y a un rendez-vous incontournable qui est 2014", a declaré Jean-François Copé mercredi sur France Info. "Ma mission est de rassembler tout le monde", a souligné l’ancien candidat à la primaire UMP de l’automne dernier. Une annonce qui n’est pas sans rapport avec l’interview publiée ce mercredi par le Monde dans laquelle l’ex-Premier ministre, François Fillon, ne cache pas son ambition présidentielle.

François Fillon, cap sur 2017Lorsqu’un journaliste du Monde lui a demandé, "Seriez-vous candidat à la primaire de 2016 ?" en vue de la prochaine élection présidentielle, François Fillon a répondu : "Je vais tout faire pour l'être". "Au moment où les Français sont confrontés à des difficultés très sérieuses (…) parler d'une élection qui aura lieu dans quatre ans, c'est un peu incongru (…) En même temps, il faut s'y préparer, donc je me prépare", a-t-il ajouté.

Publicité
NKM soutenue par les deux inconditionnels rivauxFrançois Fillon, qui ne sera pas candidat à la mairie de Paris en 2014, a également annoncé son soutien à Nathalie Kosciusko-Morizet. "C'est une excellente candidature car c'est une femme innovante, qui a la volonté d'apporter des réponses aux questions que se posent les Parisiens", a-t-il confié au Monde. "C’est une très bonne candidate", a de son côté estimé Jean-François Copé mardi à l’occasion d’un meeting.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité