Dans son édition de ce jeudi, Le Figaro a enquêté sur l'origine de l'attribution d'un logement à loyer modéré au directeur adjoint de la Fédération française de tennis. Le quotidien soupçonne ce dernier d'avoir bénéficié d'un passe-droit.

La place des Vosges à Paris

Le quotidien Le Figaro a rapporté ce mercredi une possible affaire de passe-droits en vue de l'acquisition d'une Habitation à loyer modéré (HLM). L'attribution en 2004 à Alain Riou, un cadre supérieur de la Fédération française de tennis (FFT), d'un duplex dans le quartier du Marais (IIIème arrondissement de Paris) est au coeur de la polémique.

Qui est à l'origine de l'attribution ?

Le maire socialiste de l'arrondissement, Pierre Aidenbaum, et son ancien adjoint au logement, Yves Contassot (EELV), se sont renvoyés, tour à tour, la responsabilité du dossier. Tous les deux contactés par Le Figaro, ils ont nié catégoriquement être impliqué volontairement dans cette désignation. Alors que l'élu PS a affirmé que l'attribution de l'appartement d'Alain Riou "a été signée par Yves Contassot sans passage en commission", ce dernier a assuré que le maire était forcément au courant de cette histoire puisqu'il "présidait la commission d'attribution".

L'appartement attribué à Alain Riou est un duplex qui n'a pas trouvé de locataire durant un an avant son occupation par le membre de FFT. "Des demandeurs avaient refusé de l'occuper en raison de son aspect atypique, une seule pièce avec mezzanine", a indiqué l'écologiste. Ce logement de près de 100 m² est situé près de la place des Vosges, rue du Parc Royal. Aujourd'hui, le loyer versé par Alain Riou est de 1680 euros, soit au min . Par ailleurs, le salaire d'Alain Riou, directeur adjoint de la FFT, avoisinerait les 9 000 euros.

L'affaire est légale

Publicité
Si cette affaire peut choquer, cette attribution est pourtant légale. A l'époque, les bénéficiaires d'un HLM n'étaient pas soumis à un plafond de revenus. Seuls les membres de la commission d'attribution de la mairie du IIIème pouvaient donc décider du sort du logement alors géré par le bailleur social SemCentre. Ce dernier, qui s'appelle aujourd'hui Elogie, a également nié toute implication.

A voir à propos des logements sociaux : HLM à vendre, bon plan ?

Publiez votre commentaire

17 commentaires

L'égalité à la sauce

Portrait de AB (anonyme)

L'égalité à la sauce politique ns sommes bien 22° ds le classement de la corruption avec des politiques deux fois trop nombreux. De plus les HLM sont bien la chasse gardée des élus locaux pour la préférence en emplois et logements le tout géré par une armée de directions

Votez pour ce commentaire: 

le président de la fft n'a

Portrait de trucdeouf

le président de la fft n'a pas manifesté ( a la manif pour tous....) lui il a le droit de rester dans son HLM.....qui est de toute façon a la base ''loyers modérés'' sont pour ''les revenus modérés'' il n'a rien a y faire normalement dans ce petit duplex de 100m2 !!!!!  c'est du grand foutage de tronche.....La rose va sérieusement se fanée au municipale......

Votez pour ce commentaire: 

C'est ça le socialisme :

Portrait de arabica91

C'est ça le socialisme : taxer, retaxer et reretaxer les pauvre, mais n'oublie pas de favoriser les puissants et les riches. La CLASsssssssssssssss.

Votez pour ce commentaire: 

De toutes manière la gestion

Portrait de  minik

De toutes manière la gestion de logement dans les HLM et autres consorts ce n'est que magouille!! dans d'autres quartier parisiens ( moins en vue) on cherche à virer les personnes agées en leur refusant les amélirations d'habitat prévus par la loi ! Ah j'oubliais il s'agit de personnes agées française qui ont toujours travaillés ( loin des 35 heures) et qui croulent sous les impots du gouvenerment Hoillande avec la benediction de la mairie de Paris!! Pensez y quand vous voterez!

Votez pour ce commentaire: 

Normalement les loyers

Portrait de mimine07

Normalement les loyers modérés sont pour les revenus modérés. Mais avec le gouvernement c'est pas comme ça que ça marche. C'est plutôt  : Magouilles et Cie.

Votez pour ce commentaire: 

Si c'est personne, qu'on le

Portrait de alecarta

Si c'est personne, qu'on le mette dehors ! Il cherchera un autre logement qui lui coûtera le prix normal et pas celui du favoritisme !

Votez pour ce commentaire: 

? comment ? voulez vous

Portrait de gege29001

gegemalaga

? comment ? voulez vous trouver un locataire ? pour un tel appartement merdique :

1 seule pièce ( avec mezzanine quand meme) ...

et ,100 m2 seulement, Place des Vosges , ou à moins de 180 m2 : vous etes un ringard ...;

heureusement , qu'il y a des " sdf " qui acceptent de " depanner " !

Votez pour ce commentaire: 

A mon avis, c'est clair qu'il

Portrait de arthurlaraclurecmoi

Pluie en novembre, Noël en décembre

A mon avis, c'est clair qu'il y a eu magouille !

Quand au maire, l'adjoint et le bailleur, tous pareils !

Veulent bien prendre les salaires, les revenus, les émoluments, (appelez cela comme vous voudrez), mais aucun ne veut prendre la responsabilité !

L'argent oui, la responsabilités non !

Comme d'hab "ce n'est pas moi, c'est l'autre" !

Ceci dit, il est vrai qu'au regard du prix du loyer, ce n'est pas abordable pour tout le monde !

Mais ne pourrait-on pas en faire 2 logements (ou plus) au lieu de le garder en 1 seul ?

Votez pour ce commentaire: 

vous avez mal lu :    c'est

Portrait de gege29001

gegemalaga

vous avez mal lu :    c'est un " truc merdique " : 1 seule pièce !!

Votez pour ce commentaire: 

@gege29001

Portrait de arthurlaraclurecmoi

Pluie en novembre, Noël en décembre

@gege29001

Et alors ? On ne peut pas monter des murs ?

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité