Mercredi, l’ancienne correspondante internationale a annoncé son départ du mouvement créé par le président de la République. Après l’avoir rejoint six mois plus tôt, elle aurait d'autres projets en tête.

Mercredi en fin d’après-midi, Laurence Haïm a annoncé qu’elle quittait le mouvement d'Emmanuel Macron, En Marche (devenu depuis La République en Marche). "Mission réussie ! Je quitte @enmarchefr ce soir en route vers de nouvelles aventures de vie. Dernier regard ému: Bureau de campagne", a-t-elle écrit dans un message posté sur son compte Twitter, accompagné d’une vidéo montrant un bureau vide.

"Je vais faire quelque chose qui sera sans doute annoncé samedi"

Pour expliquer sa décision, Laurence Haïm a évoqué son besoin de changement. "Je crois que c'est une passion, le journalisme, on ne la perd pas. Il y a eu un temps pour la campagne, il y a maintenant un temps pour la gouvernance. (…) Je remercie Emmanuel et Brigitte Macron. J'ai été au bout de ma sincérité, toujours honnête. C'est passionnant de passer de l'autre côté. J'ai pu me rendre compte que la politique est un monde aussi difficile que la télévision", a-t-elle expliqué à Puremédias.

La journaliste est cependant restée vague sur ses projets pour l’avenir et un éventuel retour dans les médias. "Je vais faire quelque chose qui sera sans doute annoncé samedi et qui me plaît beaucoup", a-t-elle déclaré à l’AFP, rapporte Le Parisien.

Publicité
Ancienne correspondante d’iTélé et Canal+ aux Etats-Unis pendant 15 ans, Laurence Haïm avait rejoint l’équipe d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle en janvier dernier. Elle était alors devenue porte-parole chargée des questions internationales.

En vidéo - Laurence Haïm : entre Trump et Macron, "la poignée de main de deux hommes qui ont envie de travailler ensemble"

mots-clés : Journaliste, Départ

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité