Deux mois après l’hospitalisation de Jacques Chirac pour une infection pulmonaire, un de ses proches a donné de ses nouvelles.

En septembre dernier, Jacques Chirac était rapatrié d’urgence en France à cause d’une infection pulmonaire. Hospitalisé pendant plusieurs jours à la Pitié-Salpêtrière à Paris, l’ancien chef de l’Etat a frôlé la mort. "Inconscient et très affaibli", l’octogénaire avait même été admis au service de réanimation avant de finalement pouvoir rentrer chez lui lorsque les antibiotiques ont commencé à faire effet, avait expliqué un de ses proches au Parisien. Selon lui, Jacques Chirac avait "frôlé le pire".

"Il remonte doucement la pente"

Deux mois après cette hospitalisation, l’ancien locataire de l’Elysée serait toujours convalescent. Mais, "ça va mieux, il remonte doucement la pente", assure un autre membre de son entourage à VSD. Des nouvelles rassurantes, au regard du silence adopté par sa famille. En effet, ni son épouse Bernadette, ni leur fille Claude n’ont fait de commentaires sur son état de santé depuis qu’il a pu quitter l’hôpital. A tel point que l’on ignore où se trouve actuellement Jacques Chirac pour reprendre des forces.

A lire aussi – Jacques et Bernadette Chira : à cause d’une Américaine, ils ont bien failli ne jamais se marier !

Publicité
Hospitalisée en même temps que son mari, l’ex-Première dame se remet elle aussi doucement. Bernadette Chirac a en effet annulé plusieurs de ses participations à des évènements publics au cours de ces dernières semaines. Officiellement, elle aurait eu besoin de se reposer après avoir été très affectée par les ennuis de santé de son mari, officieusement, elle aurait "mélangé plusieurs traitements médicamenteux".

Vidéo sur le même thème – Grand Angle : Jacques et Bernadette Chirac