Mardi, les services de l'Etat ont fait une macabre découverte au zoo Val d'Hérault de Saint-Thibéry, au nord-est de Béziers (Hérault). Ce parc était en liquidation judiciaire depuis la mi-décembre. 

Mercredi, les services de l'Etat ont découvert des cadavres d'animaux dans deux congélateurs du zoo de Saint-Thibéry dans l'Hérault. Il s'agit majoritairement de serpents mais des carcasses de singes, d'un bébé zébu et de perroquets arlequins, auraient également été découvertes, révèle Midi-Libre . Le journal a également publié des photos des dépouilles de bêtes dans des sacs poubelles.  

Ce parc zoologique de Saint Thibéry (Hérault) a été placé en liquidation judiciaire, puis en quarantaine mi-décembre suite à une épidémie de peste aviaire. "On cherche maintenant à déterminer la cause de ces atrocités. Nous allons essayer de comprendre comment et pourquoi ces animaux sont morts sans avoir été déclarés", a déclaré  Christian Pouget, le sous préfet de Béziers en visite sanitaire ce mardi, dans les colonnes du quotidien régional. Les animaux ont été répertoriés et emportés par l'équarisseur. Certains devraient être autopsiés. 

Un parc transformé en "fiasco" 

Publicité
Ouvert il y a moins d'un an, ce zoo s'était transformé en "fiasco humain, animalier et financier" selon Midi-Libre. Ce parc n'a jamais décollé malgré un investissement de près de 3,5 millions d'euros, en particulier par des subventions publiques. Ce parc destiné à devenir un "paradis des oiseaux" s'est transformé en un gouffre où régnait, notamment un climat de tension avec les salariés.

Par ailleurs, le site d'information H24, a précisé mardi que les gendarmes enquêtaient également sur des escroqueries.

En vidéo sur le même thème : un zoo placé en liquidation judiciaire 

mots-clés : Animaux
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité