Donner des étrennes à la fin de l’année n’est pas obligatoire mais reste une tradition. Elles sont généralement destinées aux facteurs, aux pompiers, aux concierges ou encore aux femmes de ménage comme un signe de remerciement. Cependant combien faut-il donner à ces personnes qui nous rendent service ?

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas et une question se pose : combien faut-il donner pour les étrennes ? Ces dernières sont restées une tradition en France. Les pompiers, les éboueurs ou encore les nourrices en sont bénéficiaires. Cependant, la somme varie en fonction des différents services apportés.

Les étrennes datent de l’époque romaine. Elles servaient à donner un cadeau à ses amis, plus ou moins proches, pour la nouvelle année. Les étrennes étaient également versées à l’empereur. Au fil des siècles, celles-ci étaient destinées aux personnes que l’on souhaitait honorer. Aujourd’hui, elles sont données à celles que l’on trouve méritantes.

Cette tradition se perd toutefois au fur et à mesure. En effet, ce sont les personnes âgées qui versent essentiellement des étrennes. Ces dernières les distribuent à leurs facteurs, aux pompiers ou encore à leurs petits-enfants. Les plus jeunes générations, quant à elles, ne donneraient généralement pas d’étrennes à la fin de l’année, essentiellement pour des raisons financières.

Combien faut-il donner ?

La somme des étrennes est variable en fonction des budgets de chacun mais aussi de l’affection que l'on porte à la personne.

De ce fait, les pompiers reçoivent entre 5 et 10 euros. Parfois les étrennes peuvent se voir plus généreuses. Les pompiers offrent en échange un calendrier. Tout comme le facteur qui perçoit entre 5 et 8 euros lorsqu’il distribue son calendrier.

Les éboueurs, quant à eux, reçoivent moins de 5 euros. Une somme symbolique qu’ils ne perçoivent pratiquement plus.

Les étrennes sont cependant plus généreuses avec d’autres professions. La femme de ménage empoche généralement la moitié d'un salaire mensuel, avec un minimum d'une cinquantaine d'euros. Le concierge touche lui entre 5 et 10% de son loyer mensuel. En général, cette somme évolue entre 30 et 50 euros.

Les étrennes de la nounou sont, quant à elles, offertes pour la plupart sous forme de petits cadeaux. 

Ces différences varient en fonction des relations personnelles. Toutefois, les étrennes doivent être remises en toute discrétion avant le 15 janvier.

Publicité
Les étrennes ne sont pas obligatoires mais permettent d’entretenir de bonnes relations avec son entourage. Un arrêté électoral datant de 1995 interdit cependant la distribution d’étrennes dans certaines villes, à savoir Paris, Nice ou encore Lyon. La mairie de Paris rappelle ainsi : "Tous les agents municipaux ont en effet la stricte interdiction, par avis préfectoral, de solliciter quelque gratification que ce soit, sous peine de sanction disciplinaire. Cette interdiction vaut également pour les employés des sociétés privées assurant la collecte des déchets pour le compte de la mairie de Paris".
Publicité