Société
En France, s'embrasser sur les joues pour saluer une personne est un geste anodin. Dans d'autres pays, cette tradition est souvent mal comprise. Mais pourquoi ? Des experts nous expliquent la portée de ce geste routinier.
Magazine
Alors que le célèbre vin est mis en vente depuis jeudi, celui-ci a été la cible de nombreuses moqueries sur les réseaux sociaux en raison de son goût que certains trouvent parfois exécrable.
Vidéos A la une
Direction Arras pour découvrir les préparatifs avant le spectacle du 14 juillet.
Vidéos A la une
Direction la colline de Fourvière pour découvrir les préparatifs du feu d'artifice du 14 juillet.
Vidéos A la une
Dernière revue des troupes sur le cours Franklin Roosevelt avant le traditionnel défilé du 14 juillet.
Savoir faire du feu... Rien de plus important quand on vit sur une île. C'est même une compétence de base.Dans l'État de Samoa, un état...
Vidéos A la une
Dans le cadre des festivités de Saint-Martin, un spectacle est organisé à Marmoutier.
Vidéos A la une
Quel avenir pour les danses et musiques traditionnelles, les arts du spectacle, les pratiques sociales ou rituelles, bref tout ce qui fait la culture des communautés ? Pour éviter leur disparition, un projet de recherche européen mené notamment à Thessalonique en Grèce établit une base de données du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Le patrimoine culturel de l'humanité ne se limite pas aux monuments, à l'architecture et à des collections d'oeuvres. Il est aussi immatériel. Or les formes d'art populaire transmises souvent oralement, de génération en génération, comme les danses traditionnelles, les musiques folklorique ou l'artisanat traditionnel, sont particulièrement difficiles à documenter et à étudier. Pour y remédier et mieux prévenir leur disparition, un projet de recherche européen baptisé I-Treasures est en train d'établir une base de données entièrement dédiée aux trésors du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Danse et human beatbox A Thessalonique en Grèce, découvrons le travail de quelques-uns des partenaires du projet. Nous assistons à la captation d'une chorégraphie interprétée par une danseuse. 'On utilise les nouvelles technologies pour analyser les mouvements de manière à enregistrer les données du squelette de la danseuse, indique Cosmas Dimitropoulos, ingénieur électrique et informatique au Centre de recherche et technologie Hellas (Institut des technologies de l'information CERTH-ITI), l'une des institutions participantes du projet. Ensuite, ajoute-t-il, nous modélisons ces informations pour bien comprendre ses différentes postures.' L'équipe a trouvé comment référencer de nombreuses formes d'expression corporelle parfois millénaires comme le chant byzantin grâce aux technologies de détection et de traitement des signaux. Dimitrios Manousis, professeur à l'Université ecclésiastique de Thessalonique et à l'école de musique Giannitsa, précise : 'On va créer cette base de données, puis on sera capable de traiter les résultats et ensuite de transmettre ces informations aux chercheurs.' Le recueil simultané de données de tout type permet aux scientifiques de créer des modèles caractéristiques pour chaque expression créative. Nous assistons à l'enregistrement de la performance de Paul Vignes, musicien qui pratique le human beatbox. Il nous décrit le dispositif nécessaire : 'Il y a deux micros piézo-electriques sur mon nez qui sont là pour prendre les vibrations et le taux de nasalisation d'un son, la caméra qui prend le mouvement des lèvres, un microphone qui prend les données sonores et un capteur à ultrasons pour pouvoir voir les mouvements de la langue de manière moins intrusive,' énumère-t-il. #Ideasmos rehearsal in Paris! Linz Quartet, 2 intangible musical instruments #MOCO16 #i_treasures pic.twitter.com/ziOaIy1dtO- MOCO16 (@MOCO_2016) 18 juin 2016 Inventer de nouveaux instruments de musique Dans le cadre du projet, ces chercheurs ont aussi mis au point une technique innovante pour concevoir de nouveaux instruments de musique. Nous voyons comment une scientifique équipée de capteurs agite les bras au-dessus d'un équipement muni d'une vitre transparente. Ses mouvements génèrent des sons. Sotiris Manitsaris, de l'Ecole nationale supérieure des Mines de Paris (ENSMP) et de l'Association pour la recherche et le développement des méthodes et processus industriels (ARMINES), nous précise : 'L'idée, c'est de s'inspirer des gestes pianistiques pour créer une très large gamme de sons sans être obligé de passer par des mécanismes intermédiaires qui interfèrent entre le geste et la musique tels que les touches, les cordes pour la guitare, etc.' L'Unesco a alerté sur le risque de disparition rapide de l'ensemble des formes culturelles immatérielles, notamment du fait de la mondialisation. D'après ces scientifiques, les nouvelles technologies peuvent aider à les préserver. 'Le projet vise à contribuer à cet effort, souligne Nikolaos Grammalidis, coordinateur du projet I-Treasures et ingénieur informatique et électrique du Centre de recherche et technologie Hellas (CERTH-ITIS), en tirant profit des nouvelles technologies de l'information pour enregistrer, analyser, visualiser et partager cet héritage culturel et en ciblant en particulier, des utilisations dans l'éducation et la recherche.' Intangible Musical Instrument (update) https://t.co/aYSmh8Zz4M- i-Treasures (@iTreasures_) 11 mars 2016 Des retombées économiques Des archives numériques du patrimoine immatériel sont non seulement utiles au monde universitaire et à l'enseignement, mais aussi à l'économie. Des initiatives commerciales peuvent en découler. 'Comme dans ce projet, l'objectif est d'être capable de partager, de modéliser nos résultats et d'être prêt à travailler avec différents secteurs : par exemple, le tourisme, l'éducation, etc.,' affirme Marinos Ioannidis de l'Institut de technologie de Chypre, conseiller sur le projet I-Treasures. Ces archives seront précieuses pour les générations à venir : grâce à elles, elles pourront mieux connaître leurs traditions et définir leur identité.
Vidéos A la une
Les opposants à la corrida vont avoir du grain à moudre... Un célèbre torero espagnol est mort hier après avoir été embroché par le taureau qu'il tentait de maîtriser. Victor Barrio, 29 ans, est décédé à l'infirmerie des suites d'une profonde blessure au thorax. Malgré la violence de ce sport, les accidents sont rarement mortels : le dernier remonterait à 1985. Et puis lors de l'un des traditionnels lâchers de taureaux dans un village près de Valence, un Espagnol de 28 ans est mort après avoir eu le poumon et le coeur percé par l'un des animaux. Ce touriste américain a eu plus de chance : 'Je suis tombé au milieu du tunnel juste avant que les taureaux entrent. J'ai quelques traces de pied sur le dos mais sinon ça va'. A nouveau ce dimanche, deux hommes ont été grièvement blessés lors des fêtes de la San Firmin, qui attirent des centaines de milliers de personnes tous les ans. Si l'Association espagnole des organisateurs de spectacles taurins affirme que cette tradition rapporte 3,5 milliards d'euros tous les ans, la tauromachie divise de plus en plus. La Catalogne, par exemple, l'a interdite.
Vidéos A la une
Quatre personnes ont été 'encornées' durant le lâcher de taureaux des fêtes de San Firmin. Durant l'été, les courses de taureaux sont une tradition très présente en Espagne. San Firmin à Pampelune, dans le nord du pays, est le rendez-vous le plus connu à travers le monde. Les fêtes attirent chaque année des milliers de visiteurs. Il y a huit courses au total durant ce festival.
Vidéos A la une
Dans ce drame de la corrida, cette fois, c'est un torero qui a perdu la vie. L'espagnol Victor Barrio, 29 ans, est mort samedi des suites d'un coup de corne au thorax lors de la feria de Teruel dans le centre de l'Espagne. Selon les médias espagnols, il s'agit de la première mort d'un torero depuis 1985. Avec AFP
Vidéos A la une
Troisième jour des fêtes de San Fermin à Pampelune en Espagne, avec les traditionnels lâchers de taureaux, et pour le troisième jour consécutif, il y a eu des blessés graves. Un Japonais de 33 ans a reçu un coup de cornes dans la poitrine. Un Espagnol de 24 ans a, lui, été encorné au niveau du bras. Par ailleurs, une dizaines de personnes ont été légèrement blessées. Ces lâchers de taureaux attirent chaque année des milliers de curieux. Ils ont lieu tous les matins dans les rues de la ville, pendant les festivités qui durent jusqu'au 14 juillet. 'On peut mourir' lors du lâcher de taureau, avertit le site internet des fêtes de la San Fermin. Au moins 16 personnes sont mortes dans la course depuis 1910, soulignent les organisateurs, selon lesquels le dernier décès remonte à 2009. - Avec AFP
Vidéos A la une
Les fêtes de San Fermin ont débuté ce jeudi à Pampelune avec la traditionnelle course de taureaux. La course qui a duré près de deux minutes, a fait plusieurs blessés. Trois personnes ont été emmenées à l' hôpital de la ville avec des blessures à la tête, tandis qu'un autre a subi une blessure au bras. La fête qui dure neuf jours est célèbre dans le monde entier et attire des milliers de touristes étrangers chaque année.
Vidéos A la une
A l'occasion des festivités du 1700ème anniversaire de la Saint-Martin, de nombreux produits dérivés ont été lancés sur le marchés.
Vidéos A la une
Tours va fêter les 1700 ans de Saint-Martin; de nombreuses festivités sont prévus.
Vidéos A la une
Faire enfin cesser le Festival de la viande de chien, c'est le message de ces manifestants rassemblés à Pékin ce vendredi. Ils disent détenir une pétition signée par onze millions de personnes demandant l'interdiction de l'évènement organisé à Yulin dans le sud du pas. Plus de dix millions de chiens seraient tués chaque année pour leur viande en Chine.
Vidéos A la une
Dans cette nouvelle carte postale d'Azerbaïdjan, nous vous invitons à découvrir une tradition culinaire ancestrale : le thé noir. La production locale se concentre dans la région de Lankaran-Astara dans le sud du pays. Éléments-clé sur l'Azerbaïdjan Plus grand pays du Caucase du Sud Capitale : Bakou ; deuxième ville : Ganja Située sur la côte ouest de la mer Caspienne Le pays compte environ 9,6 millions d'habitants Sa superficie atteint 86.600 km Première cueillette Comme nous l'indique notre reporter sur place, 'c'est la première cueillette de la saison sur ces plantations qui se situent entre la mer Caspienne et les montagnes, là où le climat subtropical et l'humidité sont parfaitement adaptés à cette culture.' Ces feuilles serviront à élaborer un thé destiné à la consommation intérieure, mais aussi à l'export. Enjoying some traditional Azerbaijan tea in the Old City of Baku pic.twitter.com/i0qkcxEoNf- Wayne Visser (@WayneVisser) 14 octobre 2015 Rituel de convivialité Servie quasiment à toutes les occasions au quotidien, la boisson s'apprécie aussi dans les nombreuses maisons de thé du pays où un proverbe local prend tout son sens : quand on boit du tchaï - comme on dit en azéri -, on ne compte pas les tasses que l'on prend... Pour peu que ce soit du thé local réputé pour ses qualités. 'Il contient beaucoup de minéraux et de vitamines et le thé de Lankaran est excellent pour la santé,' assure Ilqar Hzimov, du Centre d'informations touristiques de Lankaran.
Vidéos A la une
Le chef de la diplomatie américaine John Kerry s'est rendu dimanche en Mongolie, où il a participé à un festival culturel, s'essayant au tir à l'arc et assistant aux célèbres courses d'enfants-jockeys et à des luttes sportives. Il a qualifié la Mongolie d''oasis de démocratie' dans la région.
Vidéos A la une
Ce samedi marquait la fin de 'Maha Kumbha Mela', grande fête religieuse hindoue qui s'est déroulée dans la ville de Ujjain. Depuis fin avril, des milliers de pèlerins se rassemblent pour participer à de 'grands bains', des ablutions dans le fleuve Shipra, un des affluents du Gange. D'après la mythologie et les croyances, ces bains permettent de se purifier des péchés.
Vidéos A la une
Des prêtres et des fidèles ont pris part à la cérémonie du Feu sacré, dans l'église du Saint-Sépulcre, dans la veille ville de Jérusalem, à l'occasion de la Pâque orthodoxe.
Vidéos A la une
Sur l'île grecque de Chios la traditionnelle 'Rouketopolemos' (guerre des fusées) n'a pas eu lieu cette année. Certains habitants auraient menacé les artificiers amateurs de poursuites si leur maison était à nouveau touchées. Selon la tradition dans le petit village de Vrontados, des milliers de fusées comme sont tirés entre deux églises du village, pendant que les prêtres prononcent la messe, dans la nuit qui précède le dimanche de Pâque orthodoxe. Les opposants à l'interdiction ont bien tenté de se faire entendre pour protéger cette tradition insulaire qui se transmet de génération en génération depuis deux siècles. Des manifestations ont été organiséeslors desquelles des dizaines de personnes ont brandit des drapeaux noirs. Mais les plaintifs ont tenu bon. Les deux paroisses d'où sont tirées les fusées ont annulé la bataille. Certaines fusées ont tout de même été aperçues dans le ciel du village. Un reportage sur la 'Rouketopolemos':
Vidéos A la une
Un dessin représentant une bigoudène avec un préservatif sur sa coiffe, et c'est la tradition qu'on assassine. En 1994, celui-ci figure sur des bouteilles de vin, dont la vente doit servir à la recherche contre le sida. La représentation choque les anciens. "Quelle terrible catastrophe !", s'exclame une bigoudène.
Vidéos A la une
Consommée plusieurs fois par jour, célébrée plusieurs fois par an, la bière est une véritable institution en Allemagne. Sa recette est née il y a plus de 500 ans, et a été promulguée par le duc de Bavière. La formule réside en quatre ingrédients : l'eau, l'orge, le houblon et la levure. La bière allemande est 100% naturelle.
Vidéos A la une
Negin Khpalwak, 19 ans, originaire de Kunar dans l'Est de l'Afghanistan aime la musique. Mais peu de gens de son âge ont lutté avec autant d'acharnement pour poursuivre leur passion face à l'hostilité des traditions familiales et des menaces. Jouer d'un instrument a été interdit au cours de la période de domination des talibans, et même aujourd'hui, beaucoup de musulmans conservateurs y sont opposés. Pourtant, Negin dirige l'orchestre de Zohra, composé de 35 femmes à l'Institut national de musique de Kaboul.
Vidéos A la une
C'est le 1er Avril ! Avez-vous accroché des faux poissons dans le dos de vos amis? Mais au fait d'où vient cette tradition ? Voici trois choses...
Vidéos A la une
'Suscitez l'espérance', c'est le message du pape François aux catholiques, après une Semaine sainte marquée par de nouveaux attentats en Europe et au Moyen-Orient. Le pape François avait voulu que le Samedi saint soit le jour de silence de Dieu. Il n'est apparu qu'en soirée, dans la pénombre de la basilique Saint-Pierre, pour célébrer la résurrection de Jésus. Après qu'eut retenti par trois fois la formule en latin 'Lumen Christi', la basilique s'est illuminée. Le pape a utilisé le mot 'espoir' une vingtaine de fois pendant la Veillée pascale. 'Que le seigneur nous libère de ce piège, d'être des chrétiens sans espoir, qui vivent comme si le Seigneur ne s'était pas élevé, comme si nos problèmes étaient le centre de nos vies', a-t-il dit. Le pape François a baptisé douze catéchumènes adultes, parmi lesquels six albanais, et un chinois.
Vidéos A la une
Aux Philippines, la flagellation et la crucifixion font partie du rituel pour célébrer Pâques, la résurrection du Christ. Les fidèles reproduisent les derniers instants de Jésus et endurent des souffrances similaires pour entrer en communion avec lui. Ces actes de piété extrêmes sont très populaires dans ce pays dont la population est à 80% catholique. Ils sont pourtant réprouvés par l'Eglise.
Vidéos A la une
François Pralus a consacré sa vie au chocolat. À Roanne dans la Loire, ses machines respectent la tradition : certaines ont plus de 40 ans. Que ce soit des poules, des lapins ou des oeufs, la fabrication de ses chocolats de Pâques est minutieuse. François Pralus est l'un des rares à avoir sa propre production de cacao à Madagascar.
Vidéos A la une
De retour à Kyoto, nous vous adressons une dernière carte postale du Japon aux saveurs de la cuisine zen. Shojin-Ryori, c'est le nom de cette expérience culinaire unique qui s'apprécie encore plus intensément dans un temple. Eléments-clé sur le Japon Ce pays composé de nombreuses îles se situe en Extrême-Orient Il compte plus de 127 millions d'habitants Sa superficie fait près de 378.000 km La monnaie nationale est le yen Les principales religions sont le shintoïsme et le bouddhisme 'Cuisine de la dévotion' Comme nous le précise notre reporter Seamus Kearney, 'au Japon, on désigne ce régime alimentaire inspiré de principes bouddhistes par le terme de 'cuisine de la dévotion'. Dans des temples comme Torin-in, des experts élaborent des plats végétariens et végétaliens pour lesquels la simplicité et l'harmonie sont essentiels.' Au menu du jour : shojin-ryori, la cuisine végétarienne du #bouddhisme zen. http://t.co/4xDPsDLVGw #kyoto pic.twitter.com/dofhv8hvQC- JapanTravel France (@JapanTravel_Fr) 16 septembre 2015 Utilisation optimale des ingrédients Lors de la préparation, rien ne doit être gaspillé. Parmi les ingrédients, des légumes frais de saison - il s'agit pour certains, de variétés uniquement cultivées dans la région - et du tofu. 'L'aspect le plus important dans la cuisine Shojin Ryori, nous indique le chef Genbo Nishikawa qui exerce sur place, c'est de faire ressortir toutes les caractéristiques des ingrédients comme leur forme, leur couleur et leur goût.' Le but ultime de cette cuisine : rapprocher celui qui produit l'aliment, celui qui le prépare et celui qui le consomme.
Vidéos A la une
Une foule immense à Diyarbakir pour célébrer le Norouz, le nouvel an kurde mais beaucoup moins de monde que les années précédentes. La Turquie étant en alerte maximale après une série d'attentats, les célébrations ont été interdites à Ankara et Istanbul. Dans la grande ville du sud-est du pays à majorité jurde, le couvre-feu a été partiellement levé mais les mesures de sécurité sont draconniennes. #Newroz #Kurds #Turkey celebrations in Diyarbakir #AFP Photo by pironic2121 pic.twitter.com/7CYmk6U81S- Aurelia BAILLY (AureliaBAILLY) March 21, 2016 #Newroz in Turkish occupied Amed. Impressive turnout, despite state attempts to stop it! #Kurdistan pic.twitter.com/TePlo2L2N3- Hedi Kurda (@hedikurda) March 21, 2016 Selahattin Demirtas, co-dirigeant du parti pro-kurde le Parti démocratique des peuples en a appellé à la paix : ' La guerre, les affrontements et les morts ne sont pas une situation normale à laquelle nous sommes habitués. Nous devons insister sur les moyens et les méthodes pacifiques pour résoudre la situation kurde.' Un Nevruz sous haute tension en Turquie https://t.co/KrSQ97Bwko pic.twitter.com/lsrVgXlHMM- Zaman France (@Zaman_France) March 21, 2016 Après plus de deux ans de cessez-le-feu, de violents affrontements ont repris depuis l'été dernier entre les forces de sécurité turques et les séparatistes kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan dans plusieurs villes du sud-est anatolien. Pourquoi les négociations entre la Turquie et les Kurdes ont échoué orientXXI https://t.co/qYjXv7lTt6- Guillaume Perrier (Aufildubosphore) March 21, 2016 avec Afp et Reuters

Pages

Publicité