Deux Italiennes se sont unies civilement dans le village de Pinerolo, dans le nord du pays. Avant ce mariage, les deux mariées étaient bonnes sœurs !

Elles se sont rencontrées lors d'un voyage à la campagne alors qu'elles étaient sœurs fransiscaines. Federica et Isabel ont décidé de briser leurs vœux en tant que bonnes sœurs pour en former d'autres, en tant qu'épouses. Elle se sont mariées à la mairie de Pinerolo, située à une heure de Turin, en Italie.

"Nous quittons le monastère, mais nous ne quittons pas l’Église et nous n’abandonnons pas notre foi", a expliqué Federica au journal italien La Stampa, repris par le Huffigton Post. Les ex-nonnes attendent de l'Église qu'elle "accueille toutes les personnes qui s’aiment".

"Vivre l'amour à la lumière du jour"

Les deux femmes ont également reçu une "bénédiction" par l'ancien prêtre Franco Barbero, raconte le Huffington Post. C'est la 20ème "union" homosexuelle effectué par cet homme, excommunié en 2003 par Jean-Paul II. Les deux mariées, a-t-il expliqué, "ont réfléchi un long moment avant de prendre cette décision courageuse, sachant qu'elle ne serait pas bien acceptée".

Publicité
En souhaitant "vivre l'amour à la lumière du jour", Federica et Isabel sont en effet conscientes du prix à payer. Elles ont dû faire d'interminables démarches administratives pour abandonner leurs vœux et leur voile, et leurs familles ne sont pas encore au courant. "Je vais devoir dire à mon père que je ne suis plus nonne", s'est inquiétée Federica. Toutefois, rien de ce qu'il ne dira ne la fera fléchir, car comme elle le déclare : "Je dois leur expliquer que je suis heureuse en mariage avec Isabel".

Vidéo sur le même thème – L'Ice Bucket Challenge déjanté de six bonnes sœurs

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité