Ce lundi soir, Claire Chazal sera aux commandes d’Entrée Libre sur France 5. L'occasion pour la présentatrice de revenir sur son départ de TF1 et sur les rumeurs qui entourent son retour télévisuel.

Après quatre mois d’absence, Claire Chazal fait son grand retour à la télévision ce lundi 18 janvier. L’ancienne présentatrice du JT de TF1 animera la quotidienne d'"Entrée Libre" sur France 5, dédiée à l’actualité culturelle. L’occasion pour la journaliste de s’exprimer sur son départ de TF1 et sur les rumeurs qui circulent autour des modalités de son nouvel emploi.

"Je doute toujours, quoi que je fasse"

Reprendre les commandes d’"Entrée libre", diffusée du lundi au vendredi sur France 5 à 20h15 est "un nouveau départ professionnel", pour Claire Chazal, d’après ses confessions au journal le Parisien. Lancé en 2011, ce format court était jusqu'alors présenté par Laurent Goumarre, qui lui cède donc sa place. "J'ai accepté instantanément la proposition de Michel Field, un ami (et patron de France 5 à l'époque, NDLR). (...) Cette aventure me correspond".

Une bouffée d’air frais qui arrive quatre mois après son départ forcé de TF1, un évènement profondément déstabilisant pour la journaliste : "Cela a été une surprise", avoue-t-elle avant d’ajouter : "Je doute toujours quoi que je fasse. Cela fait partie de mon tempérament. J'ai douté pour faire des journaux, pour écrire... Je ne suis jamais sûre que c'est bien. Dans un moment comme celui-là, les interrogations sont forcément plus profondes." La quinquagénaire voit donc là une occasion d’évoluer à France 5 : "Que l'on vienne me chercher et que l'on me fasse confiance est très réconfortant".

A lire aussi- Départ de Claire Chazal : la réaction de PPDA

Un salaire de 45 000 euros par an ?

Publicité
Début janvier, Télé Star affirmait que la présentatrice toucherait 2 500 euros par numéro, soit 12 500 euros par semaine et jusqu'à 45 000 euros mensuels. Des informations qu’elle réfute. "On est bien loin de ce qui a été dit de façon malveillante. Ces chiffres totalement fantaisistes ne correspondent à rien en réalité. Comme l'a précisé France Télévisions, le service public ne dépensera pas un centime de plus à cause de mon arrivée. Le différentiel de 20% avec Laurent Goumarre est pris en charge par le producteur et ne pèse en rien sur la chaîne".

Vidéo sur le même thème : Les adieux de Claire Chazal lors de son dernier JT sur TF1

Publicité