Une voiture Google s'est photographiée elle-même en flagrant délit d'excès de vitesse sur une route en Islande. La firme américaine a déjà été inculpée dans plusieurs affaires liées à ces voitures qui font le tour du monde.

Capture d'écran Google Street View

Si vous vous baladez sur Google Street View sur la route 1 dans le hameau de Laugar en l'Islande, vous pourrez tomber sur un cliché original. Visible sur le navigateur, cette photo a été prise en août dernier sur une route du nord du pays. On y voit alors la limitation de vitesse inscrite au sol (50 km/h) et un radar indiquant l'allure des voitures qui y passent. Cependant, au lieu de rouler à 50 km/h, comme la réglementation le voudrait, le véhicule de l'entreprise américaine roulait 69 km/h, soit 19 km/h de trop.

Google Street View est un service lancé en mai 2007. Il permet de naviguer virtuellement dans les rues de villes et de villages du monde entier. Plus récemment, le navigateur a permis aux internautes de découvrir l'Antarctique.

Délit de fuite et meurtre

Au mois de septembre dernier, un conducteur indonésien d'une voiture Google a aussi été à l'origine d'un non-respect de la législation. Ce dernier a en effet été coupable de délit de fuite après avoir été impliqué dans un accident.

Publicité
Google a aussi été accusé d'être impliqué dans le meurtre d'un âne sur une route du Botswana. La firme avait a l'époque démenti en être la cause. On apercevait alors l'animal debout sur une prise de vue puis couché sur une autre.

A voir sur le même thème : Google Street View permet de visiter une cabane centenaire en Antarctique