Vidéos à la une
Ce n'était apparemment pas une attaque à caractère terroriste. Toujours est-il que jeudi, vers midi, un automobiliste a foncé sur la foule alors qu'il circulait à hauteur de Times Square dans Manhattan. Le bilan est très lourd : une jeune femme a été tuée sur le coup et 22 autres victimes ont été blessées. Le conducteur a été rapidement interpellé. Ancien soldat, déjà arrêté plusieurs fois pour ivresse au volant., l'homme a été inculpé pour homicide volontaire et tentatives d'homicide.
Vidéos à la une
Le 16 février dernier, les quatre membres de la famille Troadec ont été assassinés par Hubert Caouissin, le beau-frère. Le mobile du meurtre: des lingots et pièces d'or cachés par le père de famille, Pascal Troadec. Cependant, aucune trace de ce magot n'a été retrouvé. "Il existe très probablement dans l'imaginaire d'Hubert Caouissin. A ce stade des investigations, il n'y a pas la trace de l'existence de ce trésor", affirme Cécile de Oliveira, avocate de la famille Troadec.
Vidéos à la une
Un homme a fait deux blessés à Trappes et tué une personne à Plaisir, dans les Yvelines ces trois derniers jours. L'homme qualifié de "dangereux" par les autorités est activement recherché. Il s'agit d'un trentenaire originaire de Trappes et directeur d'une entreprise locale de transports. Sa motivation pourrait être la vengeance car une de ses victimes serait le frère de son ex-conjointe. Il a déjà été condamné à 14 reprises pour des faits de violences essentiellement contre ses proches mais aussi contre les forces de l'ordre.
Société
Dix ans après la disparition de Maddie McCann au Portugal, une nouvelle théorie incroyable voit le jour. D'après l'ancien chef de police portugaise, le MI-5 aurait aidé les parents à faire disparaître le corps de l'enfant.
Société
Accusée du meurtre de sa fille de deux ans, Casey Anthony avait été acquittée par la justice en 2011 faute de preuves suffisantes. Mais quand la sentence est tombée à l'issue de son procès, elle aurait éclaté de rire. 
Vidéos à la une
C'est l'homme le plus recherché par la police fédérale des Etats-Unis. Il serait le meurtrier présumé d'un vieil homme à Cleveland qui a diffusé son assassinat sur Facebook. Le FBI offre une récompense de 50.000 dollars à toute personne qui permettra l'arrestation de cet inidvidu 'armé et dangereux'. Dans cette vidéo diffusée sur Facebook, il dit avoir tué 13 personnes et déclare vouloir en tuer d'autres. 'Nos recherches atteignent maintenant l'ensemble du pays. Nous demandons toujours à Steve de se rendre. De prendre contact avec un proche ou un ami parce qu'il y a beaucoup de gens qui veulent lui parler et qui souhaitent que tout cela se resolve de façon pacifique', a déclaré Calvin Williams, le chef de la police de Cleveland. Facebook a publié lundi soir une chronologie détaillée des événements, précisant que le tueur a d'abord mis en ligne la vidéo du meurtre et ensuite utilisé la fonctionnalité Facebook Live, pendant cinq minutes, pour revendiquer son acte. Facebook promet de nouvelles méthodes pour améliorer les procédures d'alerte et empêcher que ce type de vidéos ne soit partagée par d'autres utilisateurs. États-Unis : le suspect du meurtre de Cleveland recherché dans tout le pays, Facebook réagit https://t.co/lDUJlh13PN- Europe 1 (@Europe1) 18 avril 2017 Ce matin j'ai une pensée pour Robert Godwin, mort en direct sur Facebook, abattu par la haine.#RIP #Cleveland https://t.co/bucPmLy8y6 pic.twitter.com/d9VSVY523s- + + (@rakidd) 17 avril 2017
Vidéos à la une
Il serait le premier homme à avoir tué un homme en direct sur Facebook Live. Steve Stephens apparaît dans une vidéo publiée hier sur internet, dans laquelle il abat un retraité, au hasard dans la rue, après lui avoir demandé de prononcer le prénom de son ancienne fiancée. Le suspect affirme avoir tué une dizaine d'autres personnes et accuse son ex d'être responsable de leur sort. La police de Cleveland, dans l'Ohio, recherche activement cet homme. 'Nous n'avons pour l'heure connaissance d'aucune autre victime. Nous avons vérifié plusieurs endroits qu'il a évoqués dans sa vidéo, ou par le biais d'autres informations. Mais il n'y a pour l'heure aucune autre victime liée à Steve dans cette affaire'. Devant la seule scène de crime avérée, la police tente de retrouver la trace d'un homme aux propos désordonnés, armés, suicidaire et qui affirme vouloir continuer à tuer jusqu'à la police l'arrête, d'une façon ou d'une autre.
Société
Un enquêteur en charge de l'affaire Troadec a raconté à "Ouest-France" la garde à vue de Hubert Caouissin, le présumé auteur du quadruple meurtre en février à Orvault. 
Société
À Marseille, une femme a été poignardée, mercredi, dans les rayons d'un magasin Auchan. La victime qui faisait ses courses avec ses trois enfants a succombé à ses blessures. 
Société
A Beaumont-les-Valence, une femme et ses trois enfants ont été retrouvés morts à leur domicile. Le père, qui s'est accusé du quadruple meurtre, s'est jeté sous un train. 
Société
Deux personnes ont été égorgées dans la cour d'un immeuble à Paris ce vendredi matin. Un suspect a été arrêté. 
Vidéos à la une
Un jeune homme de 19 ans a été arrêté en Allemagne, suspecté d'avoir commis un double meurtre sordide. L'une de ses victimes présumées est âgée de seulement neuf ans. Marcel Hesse, était activement recherché par la police allemande depuis mardi, après s'être venté sur le dark web (partie d'internet non référencée sur les moteurs de recherche) d'avoir tué son jeune voisin. Selon la presse allemande, le suspect est entré jeudi soir dans un restaurant de Herne, à l'ouest de l'Allemagne, en affirmant qu'il était recherché par la police. A l'arrivée des fonctionnaires il leur a indiqué quil venait d'incendier un appartement. C'est dans cet appartement que le corps sans vie d'un adulte a été retrouvé. La première victime présumée de Marcel Hesse est un enfant de neuf ans. Son corps a été retrouvé mardi dans la cave du suspect, lardé de plusieurs dizaines de coups de couteaux. Marcel Hesse, un fan d'arts martiaux, aurait filmé et publié le crime sur le forum 4chan.org. Au moins un des utilisateurs du forum aurait appelé la police. L'affaire, qui avait ému les Allemands a été largement médiatisée. its over #marcel #marcelhesse #marcelheße #nrw #herne pic.twitter.com/tpFsA2rn02- Marcus Gutmann (@gutmannmarcus) March 9, 2017
Société
La mère de Pascal et Lydie Troadec s'est exprimée sur le conflit qui existait entre ses enfants. A l'origine, une histoire de trésor volé et de jalousie entre frère et soeur.
Vidéos à la une
C'est un conflit qui dure depuis des années engendrant des rancoeurs profondes qui serait l'élément déclencheur de l'affaire Troadec. Pascal, Brigitte, Sébastien et Charlotte Troadec auraient été assassinés en raison d'"un litige successoral" qui revenait souvent dans les discussions. Mais le 16 février dernier, ce conflit a tourné au drame, comme l'a avoué le beau-frère lors de sa garde à vue. Les équipes de BFMTV reviennent sur l'effroyable scénario de cette affaire hors normes, reconstitué par les enquêteurs. - Un document "Grand Angle BFMTV"
Vidéos à la une
Depuis 7h30 ce mercredi matin, des fouilles ont lieu aux alentours et dans la ferme, à Pont-de-Buis (Finistère), d'Hubert Caouissin, suspect présumé des meurtres de la famille Troadec. Avec sa femme Lydie, ils sont présents pour cette opération dont l'objectif est de retrouver les dépouilles des quatre membres de la famille. Hubert Caouissin dit les avoir démembrés, brûlés et dispersés dans les bois autour de la propriété. Un gros dispositif policier est présent sur place.
Vidéos à la une
La police allemande recherche un adolescent de 19 ans après avoir découvert une vidéo, diffusée sur Internet, dans laquelle il se vantait d'avoir poignardé à mort son voisin de neuf ans, retrouvé lundi. Elle n'a pas exclu en outre qu'il ait commis un deuxième meurtre, dont la victime est cette fois-ci une femme. Alertés par des témoins qui avaient vu une vidéo postée sur le 'Darknet', la partie d'internet non référencée dans les moteurs de recherche classiques, les enquêteurs ont trouvé le corps de l'enfant dans la cave du suspect à Herne. La police a immédiatement déclenché une chasse à l'homme, à l'aide d'hélicoptères et de chiens policiers, avant de diffuser un avis de recherche visant Marcel Hesse, un jeune homme maigre aux cheveux blonds coupés à ras. La police a annoncé que, dans une conversation sur le Net, le jeune homme affirmait en outre 'se battre contre une bête de 120 kg'. 'Elle a montré plus de résistance que l'enfant', a-t-il ajouté, selon la police qui n'exclut pas que ce message soit un faux. 'Mais vu le danger, il est nécessaire de prendre au sérieux' ce message, a-t-elle écrit dans un communiqué. Sans emploi, le suspect a 'très peu de relations sociales', porte probablement 'des vêtements de camouflage' et 'peut réagir violemment', précise l'avis de recherche. Les enquêteurs n'ont rien livré du contenu exact de la vidéo.
Société
Après que l’ex-beau-frère de Pascal Troadec a avoué le quadruple meurtre dimanche, on en sait à présent plus sur son profil et celui de sa compagne, décrits comme très isolés par leurs voisins et ayant traversé des épreuves difficiles.
Vidéos à la une
Une ambassade prise d'assaut par les journalistes et à l'intérieur du bâtiment une persona non grata. Il s'agit ni plus ni moins de l'ambassadeur nord coréen Kang Chol menacé d'expulsion par les autorités malaisiennes. Il avait 48 heures pour quitter le pays et ce délai est en train de se terminer Cette crise diplomatique a fait suite à l'assassinat de Kim Jong Nam qui a succombé le 13 février à une attaque au VX, un agent neurotoxique si puissant qu'il est considéré comme une arme de destruction massive. Le demi frère de Kim Jong-Un, le leader nord-coréen a été victime d'un empoisonnement enregistré par les caméras de surveillance de l'aéroport de Kuala Lumpur. Deux femmes ont été inculpées une Indonésienne de 25 ans et une Vietnamienne de 28 ans. La brouille diplomatique entre les deux pays qui entretenaient jusqu'alors des relations relativement chaleureuses ne cesse donc de s'aggraver. Pyongyang, isolé sur la scène internationale du fait de son programme nucléaire, risque de l'être encore davantage.
Vidéos à la une
L'ancien beau-frère de Pascal Troadec est passé aux aveux comme l'a confirmé le procureur de Nantes, ce lundi. Il a avoué avoir tué les quatre membres de cette famille. Entendu une première fois par la police il y a quelques jours, il avait d'abord révélé être fâché avec la famille Troadec pour une histoire d'héritage. Ses traces génétiques avaient ensuite été trouvées dans la maison de la famille à Orvault ainsi que dans la voiture du fils. Il sera présenté devant un magistrat dans la journée.
Vidéos à la une
La Malaisie laisse partir l'un des suspects nord-coréens dans l'enquête sur le meurtre de Kim Jong Nam, le demi-frère du dirigeant Kim Jong-un. Ri Jong-Chol nie avoir un quelconque lien avec cette affaire et même s'être trouvé à l'aéroport de Kuala Lumpur le jour des faits. La police malaisienne a reconnu manquer d'éléments de preuve pour l'inculper. Deux jeunes femmes, une Indonésienne et une Vietnamienne, ont été inculpées de l'assassinat et risquent la peine de mort par pendaison.
Vidéos à la une
Les autorités malaisiennes ont libéré vendredi l'un des suspects dans l'enquête sur l'assassinat de Kim Jong-Nam, le demi-frère de du dictateur nord-coréen. En détention depuis près de quinze jours, Ri Jong-Chol, 47 ans, lui aussi originaire de Corée du Nord, doit à présent être expulsé faute de charges suffisantes, a expliqué jeudi le procureur général de Malaisie Mohamed Apandi Ali. Mais l'enquête est loin d'être terminée. Les deux principales suspectes interpellées le jour du meurtre ont été inculpées mercredi : l'une de ces deux femmes a été filmée en train de jeter au visage de la victime un mouchoir apparemment imbibé de VX, un gaz mortel extrêmement puissant. Assassinat de Kim Jong-Nam : les accusées croyaient participer à un vidéo gag (Mise à jour) https://t.co/DGbPSq7IeN pic.twitter.com/rNZnN0PMGK- lalibre.be (@lalibrebe) 1 mars 2017 Mais la justice malaisienne cherche surtout à entendre sept autres Nord-Coréens dont un diplomate. Or quatre de ces suspects ont fui la Malaisie le jour de la mort de la victime. Cette affaire a provoqué une brouille diplomatique entre Pyongyang et Kuala Lumpur. Signe des tensions : la Malaisie suspendra dès lundi un accord bilatéral qui permettait de voyager sans visa entre les deux pays. Kim Jong-Nam, que personne ou presque ne connaît en Corée du Nord a été tué le 13 février dernier alors qu'il s'apprétait à embarquer à l'aéroport de Kuala Lumpur. Avec Agences
Vidéos à la une
Il sera bientôt libre. Le Nord-Coréen arrêté dans l'enquête sur l'assassinat du demi-frère de Kim Jong-un va être relâché demain par les autorités malaisiennes. Après deux semaines, sa détention provisoire arrive à expiration et les charges sont insuffisantes pour l'inculper. Kim Jong-nam a été empoisonné à Kuala Lumpur le 13 février. Deux jeunes femmes, une Indonésienne et une Vietnamienne, ont été inculpées hier pour son assassinat, elles risquent la peine de mort. Cette affaire empoisonne aussi les relations entre la Malaisie, théâtre du crime, et la Corée du Nord. Conséquence : le vice-Premier ministre malaisien annonce qu'il rend à nouveau obligatoire les visas pour les Nord-Coréens. Depuis le début de cette affaire, la Corée du Sud accuse son voisin du Nord, citant un 'ordre permanent' de Kim Jong-un pour éliminer son demi-frère. Celui-ci, tombé en disgrâce, vivait en exil mais s'était montré critique envers Pyongyang.
Société
Mi-février, la famille Troadec a disparu brusquement dans la banlieue de Nantes. De nombreux éléments de l'histoire rappellent l'affaire Dupont de Ligonnès. Explications. 
Société
Jacqueline Sauvage publie cette semaine un livre dans lequel elle se confie sur le meurtre de son mari. Interviewée dans "Sept à Huit" dimanche su TF1, elle est revenue sur sa vie de femme battue.
Société
Mardi dernier à Lunel (Hérault), un bébé âgé de 21 mois a été retrouvé mort dans une chambre d’hôtel. D’après l’autopsie, le nourrisson a été violemment torturé avant de décéder.
International
À Chicago, un enfant de deux ans a été tué par balle alors qu’il se trouvait en voiture. La scène diffusée en direct sur Facebook a beaucoup choqué outre-Atlantique.
Société
L'homme a mortellement poignardé vendredi sa compagne - dont il était séparé depuis une quinzaine de jours - avant de se suicider. 
Société
Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d’avoir assassiné sa femme et ses quatre enfants en avril 2011, serait toujours en vie selon un ami à lui. Ce dernier estime qu’il a copié un crime américain. 
International
Le corps sans vie d’une Islandaise de 20 ans a été retrouvé dimanche sur une plage. Un meurtre qui choque particulièrement les habitants.
Société
L'empoisonneuse Hélène Jégado est à l'affiche de ''Fleur de Tonnerre'', le film de Stéphanie Pillonca sorti cette semaine. Découvrez l'histoire de la terrible tueuse en série française.

Pages

Publicité