Vidéos A la une
Un accident de car scolaire dans le Doubs a provoqué mercredi la mort de deux adolescents de 12 et 15 ans. Les conditions météorologiques ne nécessitaient pas d'annuler le ramassage scolaire. Le chauffeur, un homme de 25 ans peu expérimenté, roulait à 70 km/h dans une route limitée à 90.
Vidéos A la une
Retrouvez les titres du 20 heures du mercredi 10 février 2016
Vidéos A la une
Un accident de bus scolaire a fait deux morts et quatre blessés ce mercredi, à Montbenoît dans le Doubs. L'autocar roulait sur une route étroite et enneigée. Un "endroit accidentogène" selon la procureur de la République de Besançon.
Vidéos A la une
Joint par LCI ce mercredi, Emmanuel Yborra, le sous-préfet du Doubs, a confirmé le décès de deux adolescents dans un accident de car scolaire transportant 33 enfants, survenu peu après 7h30 à Montbenoît, sur la route départementale 437. Précisions.
Vidéos A la une
Depuis 25 années déjà, le Championnat de France de tarot s'organise dans la ville de Pontarlier dans le Doubs. Les 350 clubs nationaux ont...
Vidéos A la une
Le Doubs, le Jura, le Territoire-de-Belfort et la Haute-Saône, quatre départements de Franche-Comté qui étaient jusqu'à samedi dernier...
Politique
Nicolas Sarkozy aurait remis en cause la stratégie d'Alain Juppé. Ce dernier avait appelé à voter PS au second tour des législatives partielles dans le Doubs. 
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/g8Q0FI6I . Réaction de Pierre-Guy Perrier, secrétaire département...
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/ay0LVCK0 . Réaction de Stéphane Ibarra, membre du bureau du...
Vidéos A la une
Élu dimanche député du Doubs, après avoir remporté la législative partielle d'une courte tête face au FN, Frédéric Barbier a été accueilli chaleureusement par sa formation politique lors de son arrivée à l'Assemblée nationale.
Vidéos A la une
"Si le Front National ne faisait pas encore un peu peur, il aurait gagné largement" la législative partielle dans le Doubs, selon Nicolas Dupont-Aignan. Car pour le député de l'Essonne et président de Debout la France, "aujourd'hui, c'est la mort de l'UMP".
Vidéos A la une
C'est une victoire, mais une victoire serrée pour le parti socialiste dans le Doubs. Frédéric Barbier remporte la législative partielle avec 51,3% des voix face à la frontiste Sophie Montel. 863 voix les séparent, alors pas de triomphalisme pour le vainqueur, qui a simplement remercié les " forces républicaines ". Dans un communiqué, Jean-Christophe Cambadélis reconnaît que si " cette victoire est une éclaircie, elle ne constitue en rien une embellie. Pour 2017, le danger demeure, non pas d'un 21 avril inversé mais d'un 21 avril aggravé ". En revanche, du côté du Front national, cette défaite a un goût de victoire. Sophie Montel a estimé que son parti était " le grand vainqueur " de ce scrutin. " Voici une défaite qui annonce bien des victoires ! " s'est réjoui Marion Maréchal-Le Pen sur twitter. Au cours de la semaine dernière, cette législative partielle a provoqué querelles et polémiques au sein de l'UMP, dont le candidat a été éliminé au premier tour. Après de longues tergiversations, le parti de Nicolas Sarkozy a adopté la ligne du " ni-ni ", ni PS, ni FN. Aujourd'hui, difficile de savoir dans quelle mesure les électeurs de droite ont suivi la consigne de leur état-major. Un point positif pour le PS : cette élection partielle est la première que le parti au pouvoir remporte depuis le début du quinquennat. Peut-être la traduction dans les urnes du léger regain de popularité de l'exécutif depuis les attentats du mois dernier. Le PS reprend-il le chemin de la victoire ? L'UMP a-t-elle une responsabilité dans le bon score du FN, ou au contraire dans la victoire du PS ? L'Assemblée nationale pourrait-elle accueillir plus de députés FN qu'aujourd'hui en 2017 ? Le parti de Marine Le Pen pourrait-il constituer un groupe parlementaire lors de la prochaine législature ? Les invités d'Arnaud Ardoin en parlent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde. Invités : Olivier Faure, député de Seine-et-Marne et porte-parole du PS Florian Philippot, vice-président du FN et député européen Gérard Grunberg, politologue au Centre d'études européennes de Sciences Po et animateur du site Telos Judith Waintraub, journaliste au Figaro Question JDD :L'UMP doit-elle changer de stratégie face au FN ? Réagissez en direct durant l'émission, via Twitter, avec le hashtag #CVR.
Politique
Au lendemain de la (très) courte victoire du candidat PS face à la candidate FN dont le score a nettement progressé au second tour de la législative partielle dans le Doubs, l'UMP se voit menacé sur sa droite. Décryptage.
Vidéos A la une
Sur le plateau de LCI, le député frontiste Gilbert Collard a évoqué la coalition entre l'UMP et le PS lors de la législative partielle du Doubs. "Ils sont dans le seul souci de se faire élire", a-t-il déclaré.
Vidéos A la une
Invité d'Audrey Crespo-Mara sur LCI, le député frontiste du Gard Gilbert Collard est revenu sur le scrutin de dimanche dans le Doubs, remporté d'une courte tête par le PS. Il a fustigé "le seul contre tous" créé par la coalition.
Vidéos A la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur les résultats du second tour de la législative partielle dans le Doubs. Malgré la victoire du candidat socialiste Frédéric Barbier, ce scrutin confirme la forte progression du FN car Sophie Montel a obtenu 48,57 % des voix.
Vidéos A la une
Les résultats du 2ème tour de la législative partielle du Doubs ont été commentés par Eric Brunet, animateur radio sur RMC (Carrément Brunet), chroniqueur et essayiste français, et Laurent Neumann, précédemment Directeur de la Rédaction de Marianne.
Vidéos A la une
Invité de la Matinale de LCI-Radio Classique, le conseiller politique de l'UMP Brice Hortefeux s'est insurgé contre "l'entre-soi" mis en place par le PS et le FN lors du premier tour de la législative partielle dans le Doubs.
Politique
La législative partielle du Doubs s’est soldée par la victoire du candidat PS dimanche. Mais avec 51,43% des suffrages contre 48,57% pour la candidate FN, le candidat de la majorité l’a emporté de peu. Ce que le parti d’extrême droite ne manque pas de souligner.
Vidéos A la une
Frédéric Barbier, candidat PS a remporté les élections dimanche lors du second tour de la législative partielle dans le Doubs. Avec 51,43% des voix contre 48,57%, le socialiste reconnait une victoire difficile. "Il y a une nécessité de faire l'analyse de ce résultat. Oui le résultat est serré, il faut entendre les électeurs, cette colère. Peut-être que ce report massif des électeurs sur le Front national vient des évènements politiques qui ont eu lieu dans les semaines précédentes", indique-t-il.
Vidéos A la une
Frédéric Barbier, candidat PS donné gagnant dimanche dans la législative partielle du Doubs, a remercié les électeurs de gauche, mais également "les forces républicaines", notamment de l'UMP et de l'UDI qui ont appelé à voter pour sa candidature face à la candidate FN.
Vidéos A la une
Martial Bourquin, le maire d'Audincourt, où s'est joué l'élection législative partielle dans le Doubs, a donné des résultats non-définitifs du vote de dimanche donnant gagnant le candidat PS, Frédéric Barbier.
Vidéos A la une
Malgré sa défaite au deuxième tour de l'élection législative partielle du Doubs face au candidat PS Frédéric Barbier, Sophie Montel s'est réjouit dimanche "d'avoir fait voler en éclats le tripartisme".
Vidéos A la une
La présidente du Front national a réagi au score réalisé par la candidate frontiste, Sophie Montel, au deuxième tour de l'élection législative partielle du Doubs en marge du Grand Jury. "Les consignes de l'UMP n'ont absolument pas fonctionné", a-t-elle déclaré.
Vidéos A la une
Interrogée dimanche sur LCI après les résultats du deuxième tour de l'élection législative partielle du Doubs, Hélène Pilichowski, éditorialiste, a estimé que les électeurs UMP "ont fait ce qu'ils voulaient".
Vidéos A la une
Grâce à la victoire du candidat socialiste lors de l'élection législative partielle dans le Doubs, le gouvernement conserve sa majorité à l'Assemblée nationale. Mais cela n'empêche pas la victoire d'avoir un goût amer. Explications.
Vidéos A la une
La participation élevée aura profité au Parti socialiste. Frédéric Barbier, le candidat PS à la législative partielle dans le Doubs, a remporté l'élection avec près de 52% des voix, selon les premiers résultats. Il était opposé au Front national au deuxième tour de cette élection.
Vidéos A la une
Même s'il a remporté dimanche le second tour de la législative partielle du Doubs face à son adversaire FN Sophie Montel, Frédéric Barbier ne veut pas se réjouir pour autant. "Quand le Front national atteint des niveaux comme ceux-là, cela veut dire qu'il est en marche", s'est-il inquiété.
Vidéos A la une
Le candidat PS Frédéric Barbier a gagné ce dimanche soir la législative partielle du Doubs, face à la candidate Front national, avec 51,43% des voix contre 48,57%, selon les résultats définitifs annoncés par la préfecture peu après 21h.
Vidéos A la une
Gilbert Collard, et Juliette Méadel, porte-parole du parti socialiste étaient venus commenter dimanche soir sur BFMTV la victoire sur un fil du candidat PS, Frédéric Barbier contre la candidate FN, Sophie Montel, dans la législative partielle du Doubs. Le débat est vite devenu assez tendu. "Laissez-moi parler, sinon vous allez vous donner une migraine", a lancé le secrétaire général du rassemblement bleu marine à la porte-parole du parti socialiste, qui lui répond "à vous écouter, oui! Ce sont des remarques misogynes!". Et Gilbert Collard de répondre "si je peux au moins vous donner la migraine j'aurais gagné quelque chose!"

Pages

Publicité