Samedi 14 mai, Dominique Strauss-Kahn a été arrêté par le police de New York. Accusé de d'agression sexuelle et de séquestration par une femme de chambre de l'hôtel où  il séjournait, l'affaire fait la Une des médias. Internet s'est également emparé de l'affaire, avec son second degré caractéristique. Blagues, jeux de mots, vidéos parodiques, groupes Facebook... Voici un tour d'horizon du meilleur (et du pire) des plaisantins du web.

Les groupes Facebook

Le réseau social Facebook est un bon moyen de partager tous types de blagues, notamment au sujet de l'actualité... et Dominique Strauss-Kahn n'y a pas échappé !

Dans la série des groupes Facebook humoristiques autour de l'affaire, on trouve "Se tatouer le plan de Rikers Island dans le dos pour faire sortir DSK". Le groupe fait ici référence à la série télévisée américaine à succès Prison Break, où le héros se fait tatouer le plan d'une prison sur le dos et s'y fait incarcérer afin d'en sortir son frère qui y purge une peine. Rappelons également que Rikers Island est le nom de la prison dans laquelle se trouve actuellement DSK.

 

Publicité
Autres blagues potaches qui ont du succès sur Facebook : Samedi DSK avait le barreau, aujourd'hui il est derrière, DSK : Get an Erection, Loose a election (en anglais : "Aie une érection, perd une élection"), DSK: "J'ai voulu lui donner des conseils en bourse, on s'est mal compris.", Affaire DSK : un coup (presque) bien monté, A force de vider les bourses du monde, DSK a voulu tester avec les siennes...

 

 

Crédit photo : capture d'écran de la photo du groupe DSK dans la saison 5 de Prison Break