C'est l'un des piliers d'Un si grand soleil. Moïse Santamaria, alias le capitaine Manu Léoni, évoque sa nouvelle intrigue.
Un si grand soleil (France 2) Moïse Santamaria :"Il va y avoir de la baston !"

Depuis la rentrée, le quotidien de Manu est un peu agité…

Moïse Santamaria : On peut dire que les femmes de sa vie lui en font voir de toutes les couleurs ! Après la fugue de sa fille, Camille (Léonie DahanLamort), c’est Elsa (Julie Boulanger), la femme qu’il aime, qui hante ses nuits. Mais je suis content que les auteurs malmènent un peu mon personnage. Le flic dur à cuire va, enfin, briser la carapace et montrer ses fragilités. Jouer un homme fort n’est pas intéressant. Mais, avec quelques failles et de la sensibilité, il en devient touchant. Mon challenge de comédien, c’est d’atteindre le cœur des téléspectateurs. J’espère y arriver…

Manu, c’est un romantique ?

Un grand romantique. Et cette histoire passionnelle et impossible avec Elsa va l’emmener très loin. On risque de le revoir pleurer. Sortir de ses gonds aussi !

À lire également

Un si grand soleil (France 2) Julie Boulanger : "Elsa, finalement, c’est un peu moi !"

Comment ça ?

Manu est prêt à tout pour libérer Elsa des griffes de ce gros truand de Gimenez (Jean-Michel Correia). Et même à se confronter à cet ancien des forces spéciales. Il va y avoir de la baston. Des combats et des cascades, que je r

... Lire la suite sur Télé 7 jours