Le chanteur a lancé un défi bien particulier aux internautes pour un déconfinement.. très naturel !
Michel Polnareff propose de sortir du confinement... "à poil" !

En octobre 1972, Michel Polnareff faisait scandale en montrant ses fesses sur une affiche pour une série de concerts. Mai 68 et le mouvement hyppie avaient beau être passés par là et avoir réclamé une certaine liberté sexuelle, la vue de ce fessier avait choqué les âmes les plus sensibles. Et la justice n'ayant pas non plus pris l'affaire avec humour, le tribunal correctionnel avait condamné le chanteur à payer 10 francs par affiche. L'addition s'était alors élevée à quelque 60 000 francs, ce qui avait précipité le départ de Michel Polnareff pour les Etats-Unis : déjà ruiné, il n'avait pas les moyens de s'acquitter de cette onéreuse farce !

Un déconfinement dans le plus simple appareil ?

Il semble toutefois que Michel Polnareff, dont les looks ont toujours été surprenants, n'ait pas changé avec le temps et ne soit toujours pas du genre pudique. En effet, l'artiste de 75 ans, qui vit son confinement aux Etats-Unis où il réside, reste attentif à ce qui se passe en France. Ce lundi soir, il suivait donc l'allocution du président Emmanuel Macron qui annonçait un déconfinement progressif à partir du 11 mai. Un intervention qui a donné une idée à l'Amiral. "11 May ? 11 May à poil ?", a-t-il écrit sur son compte Twitter. L'interprète de Lettre à France propose ainsi aux internautes de sortir le 11 mai dans le plus simple appareil, histoire sans doute de rendre cette délivrance plus festive. Un appel qui a fait réagir ses abonnés. "Chiche...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >