Mia et le lion blanc, film de Gilles de Maistre diffusé en inédit ce soir sur Canal+, raconte l'histoire d'une amitié entre une petite fille de 12 ans et un lion. Trois ans de tournage auront été nécessaires pour réaliser ce tour de force.
Mia et le lion blanc (Canal+) : comment la petite fille a-t-elle apprivoisé le fauve ?

Mia et le lion blanc, diffusé pour la première fois sur Canal+, est un film de Gilles de Maistre, documentariste et réalisateur. Il raconte l'histoire d'une amitié entre une petite fille de 12 ans et un lion… La petite Mia et son frère Mick ont quitté Londres avec leurs parents, qui ont décidé de tout plaquer pour diriger une ferme d’élevage de félins en Afrique du Sud. Mia se lie d'amitié avec un lionceau blanc, baptisé Charlie. Les deux deviennent inséparables. Mais Charlie grandit et ne peut bientôt plus vivre dans la maison. Quand Mia demande à son frère de l'accompagner dans l'enclos du lion, son père se met en colère et décide de vendre le félin. Mia refuse l'idée et s'enfuit avec Charlie afin qu'il vive dans une réserve...

Un pari osé

Le pari du réalisateur Gilles de Maistre était osé : il fallait qu'il parvienne à construire une relation de confiance entre une enfant et un lion. Il lui a d'abord fallu convaincre le zoologiste sud-africain Kevin Richardson, qui travaille avec les lions depuis plus de vingt ans, de l'accompagner dans cette aventure. Gilles de Maistre lui a d'ailleurs consacré un documentaire, intitulé L’homme qui murmure à l’oreille des lions. Ce dernier lui a expliqué que pour réussir son pari, il lui faudrait au moins trois ans, pendant lesquels l'enfant serait en contact quotidien avec un lionceau dès sa naissance, afin que l'animal n'ait pas l'instinct de l'attaquer.

Daniah, la perle rare

Gilles de Maistre...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.