Le César du meilleur réalisateur attribué à Roman Polanski a secoué le monde du cinéma. Si cette récompense a indigné, des voix de sont aussi fait entendre pour prendre la défense du réalisateur.
Mathilde Seigner apporte son soutien à Roman Polanski et s'attire les foudres de ses abonnés

Le palmarès de la 45è édition des César divise le monde du cinéma et ne cesse de faire réagir depuis que Roman Polanski a reçu le prix du meilleur réalisateur pour son film J'accuse. Adèle Haenel a quitté la cérémonie quelques instants après cette annonce. Elle a été suivie par Céline Sciamma, la réalisatrice de Portrait de la jeune fille en feu, et d'autres personnalités présentes dans la salle. Florence Foresti a, de son côté, marqué sa désapprobation en ne revenant pas sur scène après la remise du trophée au réalisateur. Elle a ensuite exprimé son écoeurement sur Instagram. Elle l'avait au préalable passablement égratigné, sans le nommer, dans son décapant discours d'ouverture. "Il faut qu'on règle les dossiers maintenant. Il y a un moment, il va y avoir un souci... Il va y avoir douze soucis ! Qu'est-ce qu'on fait avec Roro, avec Popol, avec Atchoum ? Il est hors de question que j'assume toute seule. Je vous aime bien mais allez vous faire enc... J'ai décidé qu'Atchoum n'allait pas faire de l'ombre au cinéma français alors applaudissons les films", avait-elle ainsi déclaré.

Quelques voix se sont malgré tout élevées pour prendre la défense du réalisateur, dont celle de Fanny Ardant. "Quand j’aime quelqu’un, je l’aime passionnément. Et j’aime beaucoup Roman Polanski, donc je suis très heureuse pour lui", a indiqué l'actrice qui a été distinguée par le César du meilleur second rôle féminin pour sa prestation...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >