Invitée de Vivement dimanche prochain avec sa demi-sœur, la fille aînée de Marie Laforêt, Lisa Azuelos, a évoqué comment les viols dont sa mère a été victime quand elle était enfant ont influé sur sa personnalité.
Marie Laforêt victime d'un pédophile : les confidences de sa fille dans Vivement dimanche prochain (VIDEO)

Depuis son retour à l'antenne post-confinement, Michel Drucker avait pris l'habitude de n'inviter que des humoristes sur les canapés rouges de Vivement dimanche et Vivement dimanche prochain, histoire d'égayer un peu les esprits en cette période de crise sanitaire. Mais depuis une semaine, l'animateur de France 2 a changé son fusil d'épaule et reçoit désormais des couples et familles. Après avoir recueilli les confidences de Claude Lelouch et sa compagne, et de Michel, Tom et Fanny Leeb dimanche dernier, il rendait hommage ce 5 juillet à la regrettée Marie Laforêt en compagnie des deux filles de l'artiste, Lisa Azuelos et Debora Kahn-Sriber.

"Ça lui a rééclairé toute une partie de sa vie, tout un trauma"

Au cours de cette émission consacrée à l'artiste décédée en novembre 2019 à l'âge de 80 ans, l'animateur est revenu sur un traumatisme que Marie Laforêt a vécu dans sa plus tendre enfance et qui n'a ressurgi dans sa mémoire que des années après : elle a été victime d'un pédophile quand elle avait 3 ans. Née à Soulac-sur-Mer en 1939, celle qui a grandi à Cahors a été violée par un voisin de la famille pendant des années, jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Un drame dont elle s'est souvenue longtemps après et qu'elle a rendu public des décennies plus tard. En 1998, Marie Laforêt s'était livrée sur ce calvaire et sa résurgence dans les colonnes de Paris-Match. "J'ai revécu la scène d'un coup, ce qui a provoqué en moi...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !