Pour la sortie en salles de la comédie sociale Les Têtes de l'emploi, diffusée ce soir sur France 3, Elsa Zylberstein et Franck Dubosc ont accepté de se soumettre à un entretien d'embauche. Et révélé des pans inconnus de leurs personnalités.
Les Têtes de l'emploi (France 3) : on a fait passer un entretien d'embauche à Franck Dubosc et Elsa Zylberstein ! (VIDEO)

Dans Les Têtes de l'emploi, comédie sociale très réussie qui confronte trois conseillers d'une agence pôle emploi au spectre du chômage, Elsa Zylbertein, en petite nana libérée et mal fagotée, Franck Dubosc, en odieux moustachu psycho-rigide et François-Xavier Demaison, en fonctionnaire boy-scout ont feu de tout bois. Ils interprètent trois conseillers d’orientation tellement efficaces que leur agence va fermer, faute de chômeurs ! Pour garder leurs postes, les trois collègues décident de faire remonter le nombre des demandeurs d’emploi en désintégrant la campagne de recrutement de l'usine qui va s'installer dans leurs locaux.

L'occasion était trop belle de soumettre Elsa Zylberstein et Franck Dubosc à un entretien d'orientation dans le cadre d'une recherche de boulot. Un exercice de style plutôt rigolo qui permet de questionner leur vocation, d'évoquer une carrière alternative, de leur demander de se vendre à un éventuel employeur en trois adjectifs ou de passer une petite annonce afin de trouver un emploi… dans un prochain film. Ainsi Elsa se dit "passionnée, pure, volontaire". Franck, lui, se définit comme "angoissé, honnête et moins con qu'il y parait". Petite, elle aurait pu devenir ballerine, lui rêvait de devenir inspecteur de police.

Dans Les têtes de l'emploi, les deux comédiens jouent à fond le contre-emploi. Franck Dubosc, dans son premier rôle de salaud, épate en cynique fermé à tout sentiment «qu’a pas de morale, la...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >