Ce jeudi 18 février, le journal télévisé le plus regardé de France n'a pas pu être diffusé en temps et en heure. Une panne réseau affectant toutes les antennes de TF1 et LCI a en effet retardé le programme de 13h de 40 minutes.
Les plus gros bugs ou perles du JT de TF1

Une première. Ce jeudi 18 février, le JT de 13h n’a pas pu être diffusé dans les temps, sur TF1. La nouvelle présentatrice, Marie-Sophie Lacarrau, a d’ailleurs annoncé aux téléspectateurs que la chaîne devait annuler son JT du jour en raison d’un "problème technique" survenu avant sa diffusion.

"Aujourd’hui, c’est totalement inédit, nous n’allons pas pouvoir vous proposer votre journal de 13 heures, a annoncé à l’antenne la remplaçante de Jean-Pierre Pernaut. "Nous avons un énorme problème technique. Nous en sommes désolés. Nous allons devoir en rester là", a-t-elle déclaré.

Ce bug technique a toutefois réjoui France 2, qui a pu récupérer les fidèles sur sa chaîne.

Bug JT de TF1 : le journal a pu être diffusé 40 minutes plus tard

Après avoir lancé en urgence l’émission "Reportages", la diffusion du journal a finalement pu reprendre, 40 minutes plus tard.

"Nous avons pu récupérer une partie de nos outils, alors qu’une panne réseau affecte toutes nos antennes et celles de LCI [la chaîne en continu du groupe TF1 NDLR]", a précisé la présentatrice. "C’est pour cela qu’il y a quelques minutes, nous n’avons pas pu vous proposer votre 13 heures à l’heure habituelle. Nous sommes désormais en mesure de prendre l’antenne et on essaie de retrouver nos habitudes", a-t-elle assuré avant de lancer la météo.

Si cet événement est historique dans l’histoire du JT de TF1, plusieurs bugs ou bourdes ont eu lieu à maintes reprises. En voici quelques-uns dans le diaporama ci-dessus.

Vous souhaitez participer au salon des seniors ? Obtenez une invitation gratuite et venez nous rencontrer en cliquant ici >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.