Ce samedi 14 décembre dans Les 12 Coups de midi, Jean-Luc Reichmann a raconté comment il bataillait pour que son fils respecte une règle à laquelle il tient. Un sujet qui fâche auquel s'identifieront de nombreux parents…
Jean-Luc Reichmann se confie sur son conflit récurrent avec son fils dans Les 12 Coups de midi

Comme chaque jour, Jean-Luc Reichmann était aux commandes d'un nouveau numéro des 12 Coups de midi ce samedi 14 décembre sur TF1. Un numéro un peu particulier puisque, l'élection de Miss France 2020 ayant lieu le même soir sur la chaîne, l'animateur a enchaîné les allusions à l'événement. En plus du champion Eric, qui a déjà remporté une Etoile mystérieuse, étaient notamment venu jouer un jeune homme qui portait une écharpe "Mister Bio" (un titre remporté lors d'un "gala de biologie", a-t-il expliqué, amusé) et un autre qui, en tant qu'entraîneur d'une équipe de football féminin, a eu la chance de rencontrer Vaimalama Chaves, Miss France 2019. Pour couronner le tout, Camille Cerf, Miss France 2015, a fait un passage sur le plateau du jeu.

La "loi de Cendrillon" ? Jean-Luc Reichmann est pour

Mais ce qu'on retiendra surtout de ce numéro des 12 Coups de midi, ce sont les confidences faites par Jean-Luc Reichmann sur sa vie de père de famille. Cela s'est produit alors que l'animateur venait de poser une question concernant la loi dite de "Cendrillon", qui est en vigueur depuis le début des années 2010 en Corée-du-Sud. Véritable couvre-feu numérique, cette loi interdit aux jeunes âgés de moins de 18 ans de jouer en ligne entre minuit et six heures du matin, en bloquant l'accès à leurs comptes. Une mesure qu'approuve l'animateur.

"Je trouve que c'est pas mal. J'ai lu des articles sur les addictions de nos enfants, et c'est bien que nous en...