Invité sur le plateau de C à vous sur France 5, l'éditorialiste Franz-Olivier Giesbert a pris la défense du professeur Raoult et a dénoncé un "Marseille-bashing".
Franz-Olivier Giesbert ne “supporte plus le Marseille-bashing” et défend Didier Raoult

Il est éditorialiste dans le magazine Le Point mais c’est dans le journal dont il est le patron, La Provence, quotidien… marseillais, que Franz-Olivier Giesbert a décidé de publier un de ses derniers éditos. Pas de hasard à cela puisque, dans celui-ci, l’écrivain y défendait le professeur marseillais Didier Raoult contre ceux qui critiquaient sa méthode de prescription de l’hydroxychloroquine. Il faut dire que l’infectiologue est une figure controversée voire décriée à travers le monde scientifique. Ces dénigrements ont été dénoncés par Franz-Olivier Giesbert dans son édito qui symbolisait "la défense de Marseille contre Paris" et qu’il a continué d’esquisser ce 29 mai sur le plateau de C à vous.

"J'ai entendu des trucs dingues sur 'ce Marseillais'"

Alors qu’Anne-Elisabeth Lemoine demandait à son invité si son éditorial dressait une opposition de Marseille contre Paris, l’éditorialiste a confirmé, expliquant ensuite : "Ça a pris cette proportion. Moi j’ai entendu des trucs à la radio complètement dingues sur 'ce Marseillais'. Bah oui il est Marseillais ! Chez les Marseillais aussi il y a des grands profs, des grands médecins, des grands scientifiques. Sur le cancer, Marseille est très en avance. Enfin moi je supporte plus de voir le Marseille-bashing. Il y en a toujours qui nous expliquent c’est sale, de la délinquance partout, enfin l’image de Marseille… Quand on y vit franchement, et qu’on lit ce qu’on écrit...